Entente historique dans le sirop d’érable

Longueuil (Québec), 1 septembre 2006 – La Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) et les acheteurs de sirop d’érable viennent de s’entendre sur les conditions de mise en marché qui s’appliqueront pour les récoltes 2007 et 2008.

Cette entente marque un tournant dans l’histoire de la mise en marché acéricole. Il aura fallu quelques années pour que le nouveau mécanisme de vente centralisée soit bien intégré et que ses avantages soient reconnus. Au printemps dernier, une entente a été conclue avec quatre acheteurs. Cette fois, les acheteurs signataires représentent près de 80 % des achats de sirop d’érable en vrac. Jamais une entente n’a été aussi partagée.

La Fédération considère que cette entente témoigne d’un changement positif dans les relations d’affaires dans le secteur acéricole. Selon M. Pierre Lemieux, président de la Fédération : « On sent une volonté de collaboration qui permettra d’investir temps, énergie et ressources aux bonnes places, c’est-à-dire, entre autres, à l’amélioration de la qualité et au développement des marchés. »

En somme, l’entente prévoit :
 la reconduction de la plupart des dispositions de la convention s’appliquant en 2006; une grille de prix bonifiée; une indexation annuelle du prix pondéré égale à l’Indice des prix à la consommation pour la province de Québec (sans toutefois excéder 2,25 %). un plafonnement, par la Fédération, du prix d’une partie des inventaires des années antérieures; un prolongement de la période de vente des inventaires jusqu’au 31 mars advenant que la récolte de sirop débute tardivement; une politique de vente du sirop destiné à un usage « industriel ».

Pour entrer en vigueur, cette entente devra être approuvée par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec et ses modalités devront être étendues à tous les acheteurs de sirop en vrac.

La Fédération des producteurs acéricoles du Québec compte quelque 7 300 productrices et producteurs qui produisent 80 % du volume total mondial de sirop d’érable, lequel représente un chiffre d’affaires à la ferme de 150 M$.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs acéricoles du Québec
http://www.siropderable.ca

Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ)
http://www.rmaaq.gouv.qc.ca/

Commentaires