Europe : nouvelles règles pour lutter contre la fièvre porcine

Luxembourg, 20 juin 2001 – Les ministres de l’Agriculture de l’Union européenne, réunis mardi à Luxembourg, ont approuvé des mesures de prévention pour éviter la propagation de la fièvre porcine, dont l’usage de vaccinations sélectives.

L’accord simplifie les règles européennes destinée à lutter contre cette maladie hautement contagieuse, afin de protéger les 126 millions de porcs de l’Union européenne. La fièvre porcine, qui n’affecte pas l’homme, ni les autres animaux, est souvent mortelle pour les porcs.

Le plan prévoit notamment des vaccinations d’urgence dès que des cas se déclarent. Elle interdit par ailleurs de nourrir les porcs avec des restes et des déchets alimentaires provenant de restaurants ou d’usines agro-alimentaires.

Tous les cas positifs, qu’il s’agisse d’animaux de ferme ou d’animaux sauvages, devront désormais être signalés aux autorités, y compris ceux décelés dans les abattoirs ou lors de transport de bétail. Les autorités devront procéder aux recherches nécessaires dans les zones concernées et s’assurer de la désinfection des sites touchés.

Lundi, dix fermes ont été placées en quarantaine dans l’est de l’Espagne après la découverte de plusieurs cas en Catalogne. L’abattage de plus de 11 000 porcs a été décidé.

L’Espagne avait dû abattre plus d’un million de porcs en 1997 en raison d’une semblable épidémie qui avait également touché l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique.

Source : AP

Commentaires