FAC investit dans un fonds consacré aux sciences de la vie à des fins industrielles

Regina (Saskatchewan), 30 octobre 2006 – Financement agricole Canada (FAC) versera 50 millions de dollars pour créer le premier fonds consacré aux sciences de la vie à des fins industrielles au Canada, soit le Avrio Ventures Limited Partnership.

Avrio Ventures a été établi pour tirer profit de la convergence de l’agronomie et de la technologie industrielle qui se produit dans trois secteurs : les bioproduits industriels, la technologie alimentaire et les nutraceutiques.

« FAC est fier d’être le commanditaire principal de ce nouveau fonds de capital-risque », déclare John Ryan, président-directeur général de FAC.

« Notre engagement de 50 millions de dollars est la première étape de l’établissement d’une nouvelle génération d’entreprises canadiennes qui aideront à façonner l’avenir de la bioéconomie du Canada. Ces entreprises ont la possibilité de créer de nouveaux débouchés et de nouveaux canaux de distribution ainsi que de commercialiser les progrès scientifiques qui seront avantageux pour de nombreux types de producteurs canadiens. De plus, ce nouveau fonds appuie fermement les efforts du gouvernement du Canada en matière d’agronomie et d’innovation. » Avrio Ventures aura une orientation nationale qui se traduira par l’établissement de bureaux à Calgary, Toronto et Montréal.

« Ce fonds aidera le Canada à réaliser son potentiel en tant que leader mondial de la production et de la transformation de la biomasse nécessaire à la production d’énergie et d’aliments fonctionnels et utilisée dans les domaines de la santé humaine et de la santé animale », explique Jim Taylor, l’un des fondateurs d’Avrio Ventures. « Grâce à cet engagement, FAC deviendra le chef de file qui incitera les autres sociétés à prendre des engagements à long terme à l’égard de ces nouveaux secteurs. »

La société Avrio Ventures se compose de Jim Taylor et d’Aki Georgacacos, qui ont tous deux apporté une grande contribution à la réussite d’Investissement FAC, la division de capital-risque de FAC depuis 2002. Par ailleurs, Kirchner Investment Management Corporation (KIMC) sera un associé commandité. KIMC a démontré son potentiel à la fois comme exploitant d’entreprise et expert des transactions dans le domaine du capital-risque.

Fondateur et PDG de KIMC, Bud Kirchner possède plus de 35 ans d’expérience, à l’échelle internationale, à titre d’entrepreneur, d’exploitant et de spécialiste des transactions. Il a été nommé entrepreneur de l’année par Ernst & Young en 1994 et entrepreneur de l’année par l’Institut national de la qualité du Canada en 1995.

« Les progrès dans ces trois secteurs se font très rapidement et plusieurs facteurs importants y entraînent la création de débouchés très intéressants », explique M. Kirchner. « Notre équipe est enthousiaste à l’idée de participer à ce fonds unique en son genre au Canada. Notre expérience opérationnelle et notre capacité à établir des réseaux stratégiques mondiaux sont des atouts précieux qui constitueront une plus-value pour tous les investisseurs. »

« La stratégie d’investissement du nouveau fonds est fondée sur le succès et les connaissances que nous avons acquis de par notre expérience en capital-risque depuis 2001 », indique M. Ryan. « L’expérience opérationnelle approfondie de KIMC et son aptitude à enrichir les entreprises financées par capital-risque seront très utiles au fonds. Je prévois que le succès de ce nouveau fonds créera de nouveaux débouchés dans la bioéconomie du Canada et stimulera l’investissement en capital-risque pour les nouvelles entreprises au Canada. »

Le fonds vise à mettre sur pied des entreprises, de l’étape de la croissance à celle de la commercialisation, dans trois nouveaux secteurs : les bioproduits industriels, la technologie alimentaire et les nutraceutiques. Les applications destinées aux utilisateurs finaux seront liées aux domaines de l’énergie de remplacement, de l’emballage des produits comestibles, des aliments fonctionnels et des produits alimentaires ordinaires qui ont une durée de conservation accrue.

Financement agricole Canada a créé Investissement FAC et a offert pour la première fois du capital-risque en 2002 en vertu de la Loi sur Financement agricole Canada, adoptée par le Parlement en juin 2001 pour aider à tenir compte de la nature changeante et complexe des entreprises agricoles. Investissement FAC demeurera une division active de FAC et saisira d’autres occasions de soutenir l’industrie agricole en investissant du capital de risque.

FAC est le plus important fournisseur de solutions financières et d’affaires aux agriculteurs et aux agri-entrepreneurs canadiens. Passionnés de l’agriculture, les membres de son personnel assurent le service à la clientèle à partir d’une centaine de bureaux situés principalement dans les régions rurales du Canada. FAC a un portefeuille de première qualité d’une valeur de plus de 12 milliards de dollars et elle vient de connaître une treizième année consécutive de croissance de son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle.

KIMC fournit des services de gestion de capital-risque et d’investissement de capitaux privés, de même que des services consultatifs, et participe à des fonds d’investissement à titre d’associé commandité par l’entremise de son groupe de gestion de capitaux propres. Son équipe, qui se compose d’exploitants, de gestionnaires de fonds et de spécialistes des transactions, réunit les personnes qui sont dotées de l’expérience nécessaire pour réaliser les objectifs particuliers des clients et des partenaires en matière d’investissement. Parmi les clients et les partenaires, se trouvent des fonds de placements et des investisseurs institutionnels diversifiés, sectoriels, régionaux et gérés par l’État. KIMC est membre de la famille Kirchner Private Capital Group. Pour en savoir davantage, visitez le site de KIMC au www.kirchnerimc.com.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fac-fcc.ca/

Commentaires