FAC récompense les étudiants en agriculture de l’Atlantique

Moncton (Nouveau-Brunswick), 7 mai 2004 – Trois étudiants du Nova Scotia Agricultural College amorceront leur carrière en agriculture avec un peu plus d’argent après avoir remporté le Prix d’excellence en planification des affaires de Financement agricole Canada.

Jens van der Heide de Moncton, au Nouveau-Brunswick, s’est mérité le premier prix de 2 500 $. R. Jerome Gonsalves de Grand Pré, en Nouvelle-Ecosse, a remporté le deuxième prix de 1 500 $ et Sheila Reid de Canso, en Nouvelle-Ecosse, recevra un prix de 1 000 $. Les prix seront présentés lors d’une cérémonie au collège le vendredi 7 mai 2004.

Dans le cadre du programme, les étudiants de dernière année du diplôme en agriculture doivent relever le défi de travailler avec des exploitants agricoles chevronnés en vue d’élaborer un vrai plan d’entreprise. Les meilleurs plans d’entreprise, choisis parmi 11 écoles participantes aux quatre coins du pays, sont primés. Les gagnants se partagent la somme de 67 000 $ offerte par FAC.

« Financement agricole Canada est engagé envers l’avenir du secteur agricole. Nous sommes conscients qu’au cours de la prochaine décennie quelque 120 000 agriculteurs canadiens atteindront l’âge de la retraite, soit 65 ans, et qu’un actif agricole évalué à quelque 50 milliards de dollars sera transféré à la relève, » explique René Bélanger, directeur du district de Moncton. « Ce programme nous permet d’appuyer les jeunes qui prendront en main l’exploitation agricole en les encourageant à acquérir de solides compétences en gestion des affaires, compétences qui sont essentielles au succès dans l’industrie d’aujourd’hui. »

« Un plan d’affaires établit les grandes lignes de l’avenir d’une entreprise, » ajoute, R. Bélanger. « Typiquement, il comprend des éléments tels que des recherches sectorielles, des stratégies de marketing et de vente, sans oublier des plans financiers, opérationnels et des ressources humaines. »

Le plan d’affaires gagnant de Jens van der Heide était axé sur la croissance et la prise en charge futures de l’exploitation laitière familiale. Jerome Gonsalves a prévu l’établissement d’une entreprise d’élevage de moutons qui, au début, serait pour lui un travail à temps partiel, puis éventuellement un travail à temps plein. Sheila Reid a examiné la possibilité d’expansion d’une visonnière existante. L’exploitation actuelle produit 20 000 pelleteries chaque année. Son plan prévoyait la construction d’une nouvelle installation et l’augmentation du nombre de pelleteries produites.

« Les Prix d’excellence en planification des affaires encouragent les étudiants à collaborer étroitement avec un mentor, à poser des questions difficiles et à obtenir une expérience concrète, » dit le professeur John Tait. « En outre, le seul fait d’offrir ce prix en argent à titre incitatif, encourage un sain esprit de compétition et d’innovation qui aidera nos étudiants tout au long de leur carrière en agriculture. »

Parmi les institutions d’enseignement participantes aux quatre coins du pays il y avait : l’université McGill (collège McDonald), le Nova Scotia Agricultural College, l’Assiniboine Community College, le Lakeland College, le Olds College, les universités de la Saskatchewan, du Manitoba et de Guelph, ainsi que l’Institut de technologie agro-alimentaire de Saint-Hyacinthe et de La Pocatière, au Québec, et le University College of the Fraser Valley en Colombie-Britannique.

Au cours de la prochaine année, ce programme prendra de l’expansion et inclura les collèges agricoles du Canada qui confèrent des grades universitaires.

FAC aide les agriculteurs et les agri-entrepreneurs canadiens à croître, à diversifier leurs activités et à prospérer. Passionnés de l’agriculture, les membres de son personnel assurent le service à la clientèle à partir d’une centaine de bureaux situés principalement dans les régions rurales du Canada. FAC a un portefeuille de prêts de première qualité d’une valeur de 9,7 milliards de dollars. Elle vient de connaître une dixième année consécutive de croissance de son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fcc-sca.ca/

Commentaires