FAC récompense les étudiants en agriculture du Manitoba

Winnipeg (Manitoba), 11 août 2004 – Quatre étudiants de l’Université du Manitoba amorceront leur carrière en agriculture avec un peu plus d’argent après avoir remporté le Prix d’excellence en planification des affaires de Financement agricole Canada.

Parmi les étudiants de premier cycle, c’est Lyle Peters, de Randolph, un étudiant inscrit au programme d’Agri-entreprise, qui remporté le premier prix et la somme de 2 500 $ remise par FAC. Stefan Signer, de Kleefeld, un étudiant de premier cycle en zootechnie, a quant à lui reçu un prix de 1 000 $. Les prix ont été présentés lors d’une cérémonie qui s’est déroulée aujourd’hui.

Lyle Peters et Stefan Signer se joignent à deux condisciples de l’Université du Manitoba ayant aussi remporté un prix de FAC, Andrew Reiner de Blumenort et Joel Doerksen de Ste. Anne, des étudiants du diplôme en agriculture qui ont reçu 1 500 $ et 1 000 $ respectivement.

Dans le cadre de l’initiative, des étudiants en agriculture, d’un programme menant à un diplôme ou à un grade, doivent relever le défi de travailler avec des exploitants agricoles chevronnés en vue d’élaborer un vrai plan d’entreprise. Les meilleurs plans d’entreprise, choisis parmi 19 établissements d’enseignements participants aux quatre coins du pays, sont primés. Les gagnants se partagent la somme de 117 000 $ offerte par FAC.

« Financement agricole Canada est engagée envers l’avenir du secteur agricole. Nous sommes conscients qu’au cours de la prochaine décennie quelque 120 000 agriculteurs canadiens atteindront l’âge de la retraite, soit 65 ans, et qu’un actif agricole évalué à quelque 50 milliards de dollars sera transféré à la relève », explique Roland Kirouac, directeur du district de Steinbach à FAC. « Ce programme nous permet d’appuyer les jeunes qui prendront en main l’exploitation agricole en les encourageant à acquérir de solides compétences en gestion des affaires, compétences qui sont essentielles au succès dans l’industrie d’aujourd’hui. »

« Un plan d’affaires établit les grandes lignes de l’avenir d’une entreprise », ajoute M. Kirouac. « Typiquement, il comprend des éléments tels que des recherches sectorielles, des stratégies de marketing et de vente, sans oublier des plans financiers, opérationnels et des ressources humaines. »

Le plan d’affaires gagnant de Lyle Peters a été développé sous la supervision de son mentor, Ed Peters, et portait sur la ferme familiale de 4 000 acres qui se specialise dans la vente de porcs d’engraissement. Dans son ensemble, l’exploitation regroupe 11 membres de la famille et des propriétés affiliées. Stefan Signer a eu comme mentor son père, Meinrad Signer, et son plan d’affaires gagnant a été développé autour des opérations laitières de la ferme familiale, laquelle possède une superficie totale d’environ 550 acres.

« Les Prix d’excellence en planification des affaires encouragent les étudiants à collaborer étroitement avec un mentor, à poser des questions difficiles et à obtenir une expérience concrète », dit Charles Grant, chargé de cours supérieur à l’Université du Manitoba. « En outre, le seul fait d’offrir ce prix en argent à titre incitatif, encourage un sain esprit de compétition et d’innovation qui aidera nos étudiants tout au long de leur carrière en agriculture. »

Parmi les institutions d’enseignement participantes aux quatre coins du pays il y avait : l’Université McGill (collège McDonald), le Collège d’agriculture de la Nouvelle-Ecosse, l’Assiniboine Community College, le Lakeland College, le Olds College, les universités de la Saskatchewan, du Manitoba et de Guelph, ainsi que l’Institut de technologie agro-alimentaire de Saint-Hyacinthe et de La Pocatière, au Québec, et le University College of the Fraser Valley en Colombie-Britannique.

FAC est le plus important fournisseur de solutions financières et d’affaires aux agriculteurs et aux agri-entrepreneurs canadiens. Passionnés de l’agriculture, les membres de son personnel assurent le service à la clientèle à partir d’une centaine de bureaux situés principalement dans les régions rurales du Canada. FAC a un portefeuille de prêts de première qualité dont la valeur dépasse les 10 milliards de dollars. Elle vient de connaître une onzième année consécutive de croissance de son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fcc-sca.ca/

Commentaires