Fondaction CSN se donne une politique environnementale

Montréal (Québec), 8 décembre 2005 – Fondaction, le Fonds de développement de la CSN pour la coopération et l’emploi, s’est donné une politique environnementale qui vise à construire d’ici 2007, les bases d’un système de gestion environnementale intégré axé sur deux enjeux majeurs : les changements climatiques et la gestion des matières résiduelles.

« La mission de Fondaction est de contribuer au maintien et à la créationd’emplois de qualité au Québec, dans une perspective de développement durable,en incorporant à ses objectifs de rentabilité et d’efficacité économique, descritères de responsabilité sociale et environnementale, rappelle LéopoldBeaulieu, président-directeur général. Notre politique environnementale estl’aboutissement d’un processus qui a débuté avec la formulation de la loiconstitutive de Fondaction. »

La lutte aux changements climatiques
Différentes mesures permettent déjà à Fondaction de diminuer son« empreinte écologique ». Ainsi, dès son ouverture, le Carrefour financiersolidaire, un édifice rénové et occupé par Fondaction, a obtenu unereconnaissance de l’Office de l’efficacité énergétique de Ressourcesnaturelles Canada pour sa conception écoénergétique. Selon la nouvellepolitique adoptée cet automne par le conseil d’administration, Fondactionproposera bientôt à ses employés un plan de gestion des déplacements, dans lecadre du programme ALLEGO de l’AMT, afin de les inciter à réduirel’utilisation de l’automobile en solo.

Par ailleurs, conformément à ce volet important de sa mission, Fondactionréalise plusieurs investissements dans des entreprises à vocationenvironnementale. Pour ne citer qu’un seul exemple, mentionnons Envirogaindont la première installation de traitement des lisiers de porc a été retenuepar le gouvernement canadien comme l’un des deux exemples à montrer à lacommunauté internationale dans le cadre de la Conférence des Nations-Unies surles changements climatiques. Selon une évaluation de Ressources naturellesCanada, une telle installation permettra de réduire les émissions de gaz àeffet de serre jusqu’à plus de 1640 tonnes en équivalent de CO2 par année.

Fondaction figure aussi parmi les commanditaires-fondateurs du Fondsd’investissement en développement durable (FIDD) qui ont annoncé, cettesemaine, de nouveaux engagements pour soutenir spécifiquement des projets quicontribueront à la réduction des gaz à effet de serre.

La gestion des matières résiduelles
En collaboration avec les autres institutions qui occupent avec lui leCarrefour financier solidaire, Fondaction a aussi formulé un plan de gestiondes matières résiduelles (PGMR) et obtenu, un an après sa mise en oeuvre,l’attestation de performance ICI ON RECYCLE, décernée par RECYC-QUEBEC. Cettepremière phase a permis d’atteindre un taux de détournement des matièresrésiduelles de 70 %. La deuxième phase, qui est en cours, vise à atteindre letaux maximal.

Un appui aux entreprises
Fondaction s’assure de la conformité de toutes les entreprises de sonportefeuille aux lois environnementales en vigueur et les accompagne dans lamise en oeuvre de leur politique environnementale. En 2005, en collaborationavec le Fonds de formation professionnelle et le Centre québécois dedéveloppement durable (CQDD), le Fonds a mis en place un projet pilote de clubd’écoefficacité auprès d’entreprises de la région Québec-Chaudière-Appalaches.Cette initiative, si elle est concluante, pourrait être offerte à l’ensembledes entreprises du portefeuille.

Un projet global
La politique environnementale de Fondaction vient renforcer un aspectfondamental de sa mission qui comprend également un engagement envers ledéveloppement de l’économie sociale et des différentes formes de gestionparticipative (coopératives, entreprises autocontrôlées ou autres). « Notreprojet est global, de conclure Léopold Beaulieu. Il ne peut se réduire à l’uneou l’autre des composantes de notre mission, prise de façon isolée. On ne peutplus penser l’économie sans tenir compte des impacts environnementaux,l’environnement sans tenir compte de l’activité sociale, le social sans tenircompte des pratiques économiques. C’est un projet de transformation socialequi exige un changement culturel en profondeur de la manière d’entreprendre,de faire des affaires, de faire l’économie. »

A propos de Fondaction
Créé en 1996, Fondaction investit en capital de développement afin demaintenir et de créer des emplois au Québec. Son actif net, qui s’élevait à396,4 millions de dollars au 31 mai 2005, provient de l’épargne-retraiterecueillie auprès de plus de 60 000 actionnaires. Il est le partenairefinancier d’une centaine d’entreprises et d’une quinzaine de fonds partenaireset spécialisés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil central du Montréal métropolitain (CSN)
http://www.total.net/~ccmm2/

Commentaires