Fonds fédéraux pour l’agriculture de la Saskatchewan

Saskatoon (Saskatchewan), 8 juin 2001 – Près de un million de dollars en fonds fédéraux pour des projets d’amélioration environnementale seront versés au secteur agricole de la Saskatchewan.

Le comité du programme canadien d’adaptation et de développement rural en Saskatchewan (CARDS) a reçu aujourd’hui 990 000 dollars d’Agriculture et Agroalimentaire Canada pour prendre en charge l’Initiative de gérance de l’environnement en agriculture (IGEA) dans cette province.

Cette somme représente la part qui revient à la Saskatchewan du programme national de dix millions de dollars annoncé par le gouvernement fédéral en juin dernier.

L’IGEA octroie des fonds pour le financement de projets qui couvrent les effets régionaux des pratiques agricoles sur la qualité de l’eau, la santé des sols, l’habitat faunique et la biodiversité. Cette initiative préconise des approches novatrices de l’éducation et de la sensibilisation, du transfert de la technologie, de la mise au point et de l’utilisation d’outils de gérance qui encouragent l’adoption des meilleures pratiques de gestion.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a souligné que l’IGEA s’inscrit dans un effort plus vaste et à plus long terme visant à mettre le secteur sur la voie du succès au XXIe siècle.

« L’industrie agricole et agroalimentaire est tributaire de la demande à la consommation d’aliments sains, produits dans le respect de l’environnement, a déclaré M. Vanclief. Le Canada cherche à tirer profit des nouveaux débouchés qui découlent de cette demande. Avec les provinces et l’industrie, nous nous employons à élaborer un plan intégré pour gérer les risques que présentent la situation financière, l’environnement et la sécurité alimentaire à la ferme, et pour fournir des possibilités de diversification, de croissance à valeur ajoutée et de nouveaux investissements. »

Cette initiative de gérance de l’environnement en agriculture, financé par le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR), table sur le succès du Programme national de conservation du sol et de l’eau et fait partie d’une approche exhaustive de la protection de l’environnement incluse dans le FCADR. Les initiatives de protection de l’environnement du FCADR comprennent : le Programme de transfert des compétences et des connaissances sur le changement climatique et l’Initiative de financement pour le changement climatique, l’Initiative environnementale dans le secteur de l’élevage et Paysages agricoles canadiens.

« La protection de l’environnement est l’une des six priorités du FCADR doté d’un budget de 60 millions de dollars par année et qui a été renouvelé en 1999, a déclaré M. Vanclief. Les agriculteurs ont un intérêt énorme à préserver la santé future des terres et de l’eau, et ils ont la réputation d’être d’ardents défenseurs de la protection de la nature. Ce programme les aidera à maintenir cette tradition et à mettre à contribution de grands travaux déjà en cours. La Semaine de l’environnement, lancée le 4 juin, vise à célébrer ce type de bon travail que je viens de mentionner et constitue une excellente toile de fond à l’annonce d’aujourd’hui. »

Les demandes de fonds à l’IGEA seront acceptées en octobre et en avril de chaque année jusqu’au 31 mars 2003 ou tant que ces fonds seront disponibles. Le comité du CARDS est chargé d’examiner et d’approuver les demandes.

« Nous nous réjouissons de ce qu’AAC ait demandé aux conseils d’adaptation des provinces et des territoires de se charger de l’exécution de l’IGEA, car de la sorte, les conseils peuvent financer des projets sur l’environnement agricole qui répondent aux besoins régionaux, a déclaré le président du CARDS, M. Louis Hradecki. Nous avons consulté les groupes environnementaux du secteur agricole afin de fixer les objectifs de l’IGEA en Saskatchewan. Les trois objectifs principaux sont : améliorer la qualité de l’eau en encourageant l’adoption de meilleures pratiques de gestion en agriculture; promouvoir l’adoption de bonnes pratiques de gestion du sol et des terres et accroître la sensibilisation aux questions liées à l’habitat faunique et à la biodiversité et promouvoir des pratiques respectueuses de l’habitat. »

Le Saskatchewan Council for Community Development (SCCD) a été créé en 1992 pour soutenir et promouvoir le développement communautaire en agissant à titre de catalyseur en matière de coopération, d’habilitation et de développement dans les collectivités. Le comité du CARDS est un comité autonome du SCCD qui a l’entière responsabilité de prendre toutes les décisions relatives aux programmes FCADR et IGEA, y compris l’élaboration de politiques, l’approbation de projets et la supervision de l’ensemble de la mise en oeuvre des programmes. Le comité regroupe des représentants d’un large éventail d’organisations vouées aux produits agricoles, à la transformation des aliments, au secteur rural et autres.

Le FCADR fédéral concourt aux changements en fournissant les outils nécessaires qui aident le secteur à s’adapter aux changements structuraux et à saisir les possibilités qu’offre le marché. Au cours de l’existence du programme FCADR II, de 1999 à 2003, le SCCD recevra environ 11,29 millions de dollars pour aider à la réalisation d’initiatives d’adaptation régionales.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires