Frank Dottori dirigera la division d’éthanol cellulosique d’Ethanol GreenField

Toronto (Ontario), 6 mars 2008 – Ethanol GreenField, le plus gros producteur d’éthanol du Canada, a annoncé la nomination de Frank Dottori au poste de directeur général de sa division d’éthanol cellulosique. M. Dottoridirige l’expansion de la stratégie de la compagnie sur l’éthanol, qui vise àinclure la prochaine génération de carburants renouvelables – l’éthanolcellulosique dérivé de la biomasse.

« Nous sommes ravis que l’un des chefs d’entreprise les plus accomplis duCanada dirige notre stratégie sur l’éthanol cellulosique, a dit le présidentet chef de la direction d’Ethanol GreenField Robert Gallant. Le soutien publicet gouvernemental à des solutions vertes pour remplacer les combustiblesfossiles ne cesse de croître. Nous pensons que l’éthanol cellulosique aideraconsidérablement à répondre à ces besoins. »

Après avoir fondé Tembec Inc. en 1972, Frank Dottori en a été leprésident et chef de la direction de 1979 jusqu’à sa retraite en 2006. Sousson leadership, Tembec est passé du statut de petite usine de pâte à papier àcelui d’entreprise de produits forestiers internationale de premier plan.

L’équipe de M. Dottori suivra deux voies parallèles pour lacommercialisation de l’éthanol cellulosique au Canada. La première prévoit unerecherche en laboratoire approfondie afin de développer une technologiebiochimique de conversion des fibres en éthanol. La deuxième estl’établissement de relations stratégiques dans le domaine de la gazéification- un processus permettant de fabriquer de l’éthanol à partir de produits debase comme les déchets municipaux et la fibre de bois. M. Dottori a choisi BobBenson, un ingénieur chimique ayant 40 ans d’expérience en R&D dans lesindustries des biocarburants, de la biochimie et de la foresterie, pourdiriger les activités de recherche et de développement de la compagnie.

« GreenField met son expérience et son savoir-faire à profit afin demettre en oeuvre les technologies de production d’éthanol, a dit M. Dottori.C’est un moment passionnant, alors que nous nous engageons dans des activitésde recherche et de développement hautement pratiques et établissons desrelations stratégiques pour faire de l’éthanol cellulosique une réalitécommerciale. Nous allons faire des annonces importantes au cours desprochaines semaines. »

A propos d’Ethanol GreenField
Ethanol GreenField, auparavant Les Alcools de commerce, est le principalproducteur d’éthanol du Canada. Chaque année, la société produit 250 millionsde litres d’éthanol à ses usines de Chatham et Tiverton, en Ontario, et deVarennes, au Québec. Sa plus grosse usine jusqu’à présent, d’une capacité de200 millions de litres, à Johnstown, en Ontario, sera opérationnelle endécembre 2008. Une usine de 145 millions de litres est en cours dedéveloppement à Hensall, en Ontario. GreenField participe activement auprocessus de développement d’une technologie biochimique visant à produire del’éthanol cellulosique à ses installations de pointe situées à Chatham, enOntario. La société a transformé ses liens avec SunOpta Inc. de façon que lesdeux entreprises ne réalisent pas d’activités de recherche et développementvers l’objectif commun qu’est la production d’éthanol à partir de bois, car lacharge d’alimentation appropriée demeure inconnue. Le carburant d’EthanolGreenField est offert dans plus de 1 500 stations service, partout au Canada.Pour plus d’information, veuillez visiter le www.greenfieldethanol.com.

A propos de l’éthanol
L’éthanol est un carburant renouvelable fabriqué à partir de céréalescomme le mais et le blé, ou à partir de la cellulose qu’on trouve dans lesplantes et la biomasse. L’éthanol est peu coûteux et offre des avantagesenvironnementaux uniques. Le modèle GH Genius de Ressources naturelles Canadaindique que l’éthanol à base de mais permet de réduire les émissions de gaz àeffet de serre (GES) de 40 à 60 pour cent comparativement à l’essence.L’éthanol cellulosique peut réduire les GES de 87 pour cent selon le modèleGREET du ministère de l’Energie des Etats-Unis. L’engagement du gouvernementfédéral selon lequel l’essence comprendra une moyenne de cinq pour centd’éthanol d’ici 2010 permettra de réduire les émissions de GES d’une quantitééquivalant au retrait d’un million de voitures des routes canadiennes chaqueannée.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ethanol GreenField
http://www.greenfieldethanol.com

Commentaires