Grains : fin d’année en hausse

Malgré l’approche de la fin de 2010 et du début des temps des Fêtes, les marchés financiers demeurent favorables à ce que les prix des grains progressent.

Au cours de la semaine dernière, (13 au 17 décembre), les prix des grains ont continué dans l’ensemble de gagner du terrain :

* Maïs (mar. 11) : +0,1875 $US/boisseau (+7,44 $CAN/TM) à 5,9550 $US/boisseau (236,26 $CAN/TM)

* Soya (jan. 11) : +0,1875 $US/boisseau (+6,94 $CAN/TM) à 12,9875 $US/boisseau (480,93 $CAN/TM)

* Blé (mar. 11) : -0,16 $US/boisseau (-5,92 $CAN/TM) à 7,58 $US/boisseau (280,69 $CAN/TM)

Aux États-Unis, les demandes hebdomadaires d’assurance-chômage continuent de baisser et le US Census Bureau a révélé que, pour le mois de novembre, les constructions de maison ont progressé de 3,9%. Bien qu’elle demeure précaire, la reprise de l’économie américaine serait donc sur la bonne voie.

Ces nouvelles surviennent alors même que le gouvernement américain a annoncé la semaine précédente de nouvelles mesures monétaires visant à relancer l’économie américaine. C’est donc sans surprise que la valeur du dollar américain, qui était en chute depuis le mois de juin, a poursuivi sa reprise entamée au cours du mois de novembre.

Pour les grains, ce nouveau contexte de l’économie américaine a des conséquences partagées. D’un côté, une reprise de l’économie inciterait à plus de consommation de grains au cours de 2011, notamment du côté de la fabrication de biocarburants à partir de grains (éthanol et biodiésel).

De plus, selon certains, le fait que plusieurs stimuli économiques soient mis en place par le gouvernement américain inciterait aussi les investisseurs à se prémunir contre une inflation éventuelle, soit en investissant dans des commodités comme les grains et l’or.

D’un autre côté, le fait que l’économie américaine reprendrait de la vigueur favorise aussi un dollar américain plus fort ce qui, à moyen terme, pourrait nuire aux exportations américaines de grains.

En Europe, la situation demeure ambigüe. Malgré que les difficultés financières de la Grèce et de l’Irlande soient maintenant sous contrôle, les marchés s’inquiètent toujours du sort d’autres pays qui seraient en difficultés, particulièrement l’Espagne.

En Amérique du Sud, malgré de nombreuses averses rapportées au cours des derniers jours, la situation demeure toujours très préoccupante et ne cesse de stimuler les prix des grains sur les marchés. En Argentine, plusieurs régions n’auront pas connu assez d’averses pour reconstituer des réserves d’eau acceptables dans les sols alors qu’au Brésil, bien que la situation soit moins problématique, plusieurs régions demeurent aussi confrontées à des conditions toujours très sèches.

La situation générale des marchés est donc favorable à ce que les prix des grains progressent, et ce, malgré la période des Fêtes. Plusieurs analystes estiment que la demande de grains pourrait très bien gagner en vigueur au début de 2011. Considérant le contexte déjà très précaire de disponibilité de grains pour 2011, leurs prix pourraient connaître de nouveaux rallies suivant la parution du prochain rapport mensuel du USDA, prévue le 12 janvier prochain.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires