Importante subvention du Conseil de l’adaptation agricole pour venir en aide aux éleveurs ontariens

Guelph (Ontario), 9 juin 2006 – Le Conseil de l’adaptation agricole de l’Ontario a octroyé dernièrement plus de 3 millions de dollars aux organismes Ontario Pork, Ontario Sheep Marketing Agency et Ontario Veal Association dans le but de créer une appellation Homegrown Ontario.

Le projet Homegrown Ontario visera à sensibiliser les consommateurs de produits de porc, d’agneau et de veau de l’Ontario au moyen de campagnes de publicité, de communications et de relations publiques. Les 3,44 millions de dollars investis dans ce projet triennal de 4,29 millions de dollars au total, représentent la somme la plus importante jamais versée dans le cadre du programme CanAdvance du Conseil de l’adaptation agricole. Le programme CanAdvance est financé par le Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.

« De plus en plus, les producteurs, les transformateurs et les détaillants de l’Ontario reconnaissent l’importance de vanter la qualité de leurs produits, a déclaré l’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé,. La campagne promotionnelle du projet Homegrown Ontario améliorera la compétitivité du secteur et créera des débouchés à l’échelle de la chaîne de valeur en encourageant les consommateurs à acheter des produits de viande rouge canadiens. »

L’élaboration du projet se fonde sur les résultats d’une recherche menée auprès des consommateurs par Ipsos Reid, qui révèle qu’il est possible de créer une appellation « Ontario » spécifique pour les produits d’agneau, de veau et de porc. La recherche indique également la possibilité de promouvoir un produit « élevé et produit localement » pour le différencier sur le marché et faire valoir la qualité, la salubrité et l’excellence des produits de viande rouge de l’Ontario auprès des consommateurs.

« Ce projet offre aux producteurs d’agneau, de veau et de porc une excellente occasion de promouvoir la viande rouge en Ontario, affirme John Hemsted, président de l’Ontario Sheep Marketing Agency. Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer à cette initiative et nous sommes reconnaissants au Conseil de l’adaptation agricole de nous aider à faire du programme Homegrown Ontario une réalité. »

Un autre avantage de ce projet consiste à renforcer les relations existantes au sein de la chaîne d’approvisionnement, du producteur au détaillant en passant par le transformateur, et à aider les petits producteurs, abattoirs et détaillants indépendants à demeurer concurrentiels. En combinant ces initiatives, nous aiderons l’Ontario rural et son secteur agroalimentaire à demeurer viables.

Un comité consultatif est en voie d’être mis sur pied pour permettre à l’industrie de contribuer au comité directeur du projet. Les campagnes médiatiques et promotionnelles tout au long des trois années permettront de tisser des liens avec les consommateurs. On mènera une recherche auprès des consommateurs afin de déterminer leur degré de sensibilisation initiale et de vérifier comment ils réagissent à la campagne. Les messages clés et les diverses activités promotionnelles seront évaluées et ajustées tout au long du projet.

« Voilà une autre indication du but poursuivi par les producteurs de l’Ontario, indique Bette Jean Crews, présidente du CAA. De plus en plus, nous voyons les producteurs et leurs associations collaborer de cette façon pour renforcer les chaînes de valeur, accroître la satisfaction des consommateurs et, en bout de ligne, créer de meilleurs débouchés à l’aide de projets autosuffisants. On ne saurait dire à quel point il est encourageant de voir notre économie rurale se développer grâce à des projets de ce genre. »

Le Conseil de l’adaptation agricole est une coalition à but non lucratif au niveau local regroupant 67 organismes agricoles, entreprises agricoles et organisations rurales, qui ont pour but d’aider financièrement le secteur agricole et agroalimentaire de l’Ontario à demeurer rentable, à croître et à maintenir sa force économique. Le CAA reçoit des fonds du programme CanAdvance à titre de contribution de l’Ontario au Programme pour l’avancement du secteur agricole et agroalimentaire canadienne (PASCAA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le PASCAA est doté d’un budget de 243 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Conseil de l’adaptation agricole (CAA)
http://www.adaptcouncil.org

Commentaires