Irlande : premier cas confirmé de la forme humaine de la maladie de la vache folle

Dublin (Irlande), 10 novembre 2004 – Le premier cas du nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nvMCJ) a été confirmé en Irlande mais les consommateurs ne doivent pas s’inquiéter, ont annoncé les autorités de Dublin.

La ministre de la Santé Mary Harney a adressé un message de sympathie au jeune homme âgé d’une vingtaine d’années, qui est actuellement hospitalisé à Dublin, après confirmation médicale qu’il était atteint de la forme humaine de la maladie de la « vache folle ».

Le ministère de la Santé a confirmé que le jeune homme, dont l’identité n’a pas été rendue publique, n’avait jamais donné ni reçu de sang et avait vécu toute sa vie en Irlande.

De son côté, le Premier ministre Bertie Ahern a déclaré aux parlementaires que l’Irlande avait institué des contrôles sévères depuis le début des années 1990 afin de s’assurer qu’aucun cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, maladie de la « vache folle ») ne soit enregistré dans le pays.

Il a ajouté que le ministère de l’Agriculture « continuait de prendre toutes les précautions nécessaires » et a déclaré que ses conseillers en charge du dossier sur l’ESB l’avaient assuré que le public ne devait pas avoir d’inquiétudes sur la sûreté alimentaire en matière de viande bovine.

A ce jour, 147 personnes en Grande-Bretagne, et une dizaine dans d’autres pays, ont développé le nvMCJ depuis sa première identification en 1996. Jusqu’à présent, un seul ressortissant irlandais en est mort: il s’agissait d’une jeune mère qui avait passé la majeure partie de sa vie en Angleterre.

Source : AP

Commentaires