La contribution de 38 entreprises au développement des produits du terroir soulignée

Montréal (Québec), 31 janvier 2003 – A l’occasion de l’ouverture de la 2e
édition de la Foire des villages, le ministre d’Etat à la Population, aux
Régions et aux Affaires autochtones, M. Rémy Trudel, a souligné de façon particulière l’apport de 38 entreprises ayant contribué au développement des produits du terroir, et par le fait même à l’essor du Québec rural, en leur remettant une attestation officielle pour souligner cette contribution. De ces 38 entreprises, 14 sont présentes à cette 2e édition de la Foire, organisée

par Solidarité rurale du Québec et qui se déroule les 31 janvier, 1er et
2 février au Marché Bonsecours à Montréal.

« Soucieux de la sauvegarde des savoirs et savoir-faire traditionnels, de
la mise en valeur du patrimoine rural québécois, de l’occupation du territoire
et de la valorisation des terroirs, a souligné le ministre Trudel, le
ministère des Régions est fier de remettre une attestation à ces entreprises
qui ont reçu un coup de pouce dans le cadre de la mesure gouvernementale des
produits du terroir. Ces attestations témoignent que chacun de ces projets a
eu des effets bénéfiques pour le milieu rural concerné”.

« Ce qui fait la richesse de nos milieux ruraux, c’est leur diversité, et
nos programmes doivent constamment s’adapter à cette réalité et à la
personnalité des produits du terroir développés dans chaque village.

L’objectif est de faire de nos villages des lieux où on a envie de vivre et de
travailler”, a ajouté le ministre.

Afin d’atteindre cet objectif, M. Trudel a annoncé qu’en décembre
dernier, en accord avec les partenaires de la ruralité, le gouvernement du
Québec a confié à Solidarité rurale du Québec, pour la prochaine année, un
mandat de formation, d’encadrement et de promotion dans le cadre de la mesure
de soutien au développement des produits du terroir.

La mesure de soutien au développement des produits du terroir vise à
soutenir les promoteurs de projets agroalimentaires ou agroforestiers qui
veulent mettre en valeur un produit distinctif, spécifique à l’histoire et aux
caractéristiques géographiques et géophysiques de leur territoire. Une aide
maximale de 25 000 $ leur est accessible sous forme de subvention.

« Les produits du terroir représentent un potentiel économique reconnu

dans la Politique nationale de la ruralité, a indiqué le ministre Trudel.
C’est pourquoi nous avons mis directement à la disposition du monde rural
cette mesure et je suis fier aujourd’hui de souligner la contribution de ces
entreprises à la valorisation des terroirs et des savoir-faire traditionnels.”

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des régions

http://www.sdr.gouv.qc.ca/

Commentaires