La FCA encourage vivement les agriculteurs à se prévaloir du programme Agri-investissement

Ottawa (Ontario), 6 mars 2008 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Ritz, a annoncé que le gouvernement prolongerait le délai fixé pour la participation au programme Agri-Investissement et l’accès aux fonds initiaux de 600 millions de dollars. Suite à cette annonce, la Fédération canadienne de l’agriculture exhorte les agriculteurs canadiens à profiter de ce programme, qui offre une plus grande prévisibilité et de meilleures garanties, comme l’ont demandé les agriculteurs.

« Depuis le lancement du Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA), les agriculteurs nous ont dit à la FCA qu’ils avaient besoin d’un programme de stabilisation du revenu qui leur offrait une plus grande certitude et qui était plus prévisible », a déclaré M. Bob Friesen, président de la FCA. « La FCA a communiqué ce message ainsi que les préoccupations des agriculteurs au gouvernement, qui a réagi en fournissant d’importants fonds de démarrage. Nous encourageons les agriculteurs à saisir cette occasion et à participer au nouveau programme dès le départ. »

De nombreux agriculteurs se plaignaient du PCSRA parce qu’ils ne savaient pas d’année en année s’ils pourraient accéder aux fonds de stabilisation du revenu quand ils en ressentaient le besoin et, le cas échéant, combien ils toucheraient. Ainsi, il était plus difficile pour eux de bien gérer les risques liés à leur exploitation. La FCA a donc demandé au gouvernement d’examiner la possibilité de créer un programme de comptes dans le cadre duquel le gouvernement verserait des fonds de contrepartie, similaire à l’ancien Programme national de comptes de stabilisation du revenu net (NCSR), couvrant la partie supérieure des pertes de revenu.

« Il s’agit du programme que demandaient les agriculteurs, et je suis heureux de constater que le gouvernement donne aux agriculteurs toutes les possibilités d’y participer », a affirmé M. Friesen.

Tandis que la FCA encourage les agriculteurs à profiter du programme Agri-investissement, il presse aussi le gouvernement à régler un certain nombre de questions toujours en suspens dans le contexte du programme. La FCA demande au gouvernement d’éliminer le plafond fixé pour les fonds de contrepartie que les agriculteurs pourront toucher. Tandis qu’à long terme, le programme sera avantageux pour les agriculteurs, la FCA note aussi que la transition de la couverture de la marge supérieure du PCSRA (rebaptisé Agri-Stabilité) au programme Agri-investissement aura un impact négatif à court terme dans certains secteurs de produits de base en raison de la situation dans laquelle ils se trouvent actuellement. La FCA demande au gouvernement d’atténuer cet impact en donnant à ces agriculteurs l’option de continuer à bénéficier de la couverture de la marge supérieure, qui actuellement n’est pas incluse au programme Agri-Stabilité, pendant encore deux ans.

Fondée en 1935 afin de donner une seule voix unifiée aux agriculteurs canadiens, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) est le plus important organisme agricole au pays. On trouve, parmi ses membres, des organismes agricoles provinciaux et des groupements nationaux et interprovinciaux de producteurs spécialisés. Par l’entremise de ses membres, la Fédération représente plus de 200 000 agriculteurs canadiens et familles canadiennes d’agriculteurs, d’un océan à l’autre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires