La Fédération des producteurs de porcs du Québec salue le talent de deux chercheurs de l’Université Laval

Longueuil (Québec), 22 avril 2009 – A l’occasion d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée à l’Université Laval en présence du doyen de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, M. Jean-Paul Laforest, la Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ) a remis deux Bourses d’excellence en production porcine à Mme Marie-Edith Côté-Robitaille et à M. Christian-Alexandre Castellano, étudiants en sciences animales.

M. Jocelyn St-Laurent, membre du conseil d’administration de la FPPQ etprésident du comité Recherche et développement, a remis aux récipiendaires unebourse d’une valeur de plus de 14 000 $ chacune. Les sommes reçues permettrontaux lauréats de compléter leurs travaux et de déposer leur thèse. « Je suisextrêmement fier de remettre ces bourses, commente M. Jocelyn St-Laurent. Entant que producteur de porcs, je constate à quel point ces travaux derecherche ont un impact direct sur notre travail et sont nécessaires àl’avancement dans la production ».

« Depuis plus de dix ans, la FPPQ remet aux étudiants méritant des boursesd’excellence, a ajouté M. Jean-Guy Vincent, président de la FPPQ. C’est enpartie grâce à la passion, à la persévérance et aux découvertes de ceschercheurs que nous pouvons offrir un produit de qualité et nous démarquer surles marchés extérieurs ».

Madame Marie-Edith Côté-Robitaille, étudiante à la maîtrise, a reçu unebourse de 18 000 $ pour son projet de recherche portant sur « L’impact dedifférents micronutriments sur le développement de l’hyperhomocystémisnéonatale du porcelet ». Monsieur Christian-Alexandre Castellano, étudiant audoctorat, a pour sa part obtenu une bourse à titre exceptionnel de 14 500 $pour la qualité de son projet de recherche portant sur « L’importance desacides gras oméga-3 (-3) à longue chaîne et de la biotine sur le métabolismedes acides gras du sperme, la qualité de la semence et les performances dereproduction des verrats ».

« La Faculté est extrêmement fière du succès remporté par ses étudiants,d’autant plus que cette reconnaissance de l’excellence provient directement denos partenaires du milieu, a déclaré Jean-Paul Laforest, doyen de la Facultédes sciences de l’agriculture et de l’alimentation. Le transfert destechnologies et connaissances de l’Université à la production se fait d’abordet avant tout par nos étudiants et diplômés qui contribuent par leur dynamismeet leur curiosité scientifique à être des acteurs majeurs de l’innovation. »

A propos de la bourse d’excellence
Les Bourses d’excellence de la FPPQ sont remises pour des étudesuniversitaires de deuxième cycle en production porcine. Elles visent àpromouvoir la recherche appliquée en production porcine, aider financièrementla formation de chercheurs et améliorer les connaissances dans les diversdomaines de recherche liés à la production porcine. La valeur maximale de labourse de maîtrise est de 25 000 $.

Les bourses sont attribuées au mérite par voie de concours à l’issueduquel les candidats sont directement évalués par les producteurs. Lescritères d’attribution sont les suivants : l’excellence du dossier académique,l’aptitude et les expériences, la qualité du projet d’étude ou de recherche etfinalement la pertinence par rapport aux préoccupations des producteurs deporcs.

A propos de la FPPQ
La Fédération des producteurs de porcs du Québec représente les intérêtsde 3 900 producteurs, répartis dans 12 syndicats régionaux. Les producteursproduisent plus de 7,5 millions de porcs annuellement et génèrent desretombées économiques de plus de 1,5 milliards de dollars dont bénéficienttoutes les régions de la province. Au Québec, la production porcine emploie 24000 personnes. 60 % de la production porcine est exportée vers plus de 75pays.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Université Laval
http://www.ulaval.ca/

Commentaires