La ministre Gauthier dresse un bilan positif de ses interventions financières sur la Basse-Côte-Nord

Québec (Québec), 29 juillet 2004 – Dans le cadre de la tournée qu’elle effectue sur la Basse-Côte-Nord, la ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier, annonce l’attribution d’une subvention de 13 000 $ à l’entreprise Fruits de mer Blanc-Sablon. Cette aide financière servira à la réalisation d’une stratégie de promotion des produits de l’entreprise.

L’annonce porte à près de 715 000 $ les montants en subvention offerts aux entreprises sur la Basse-Côte-Nord par la ministre Gauthier depuis sa nomination.

Fruits de mer Blanc-Sablon
« Le projet de Fruits de mer Blanc-Sablon démontre que la diversification des pêches donne des résultats intéressants et contribue à une meilleure situation économique de la région. Cet appui de mon ministère constitue un geste significatif pour toute la communauté de la Basse-Côte-Nord », a déclaré Mme Gauthier.

Le projet de l’entreprise Fruits de mer Blanc-Sablon consiste à poursuivre ses activités de mise en marché et de commercialisation amorcées au cours de l’année 2003. Le promoteur, M. Danny Dumaresque, souhaite donc développer le marché international en visant des créneaux plus lucratifs afin d’améliorer la rentabilité de son entreprise.

Outre la création d’une marque de commerce et d’un emballage distinctif pour ses produits, le promoteur convoite les marchés européen et asiatique où il réalise des activités promotionnelles.

Fruits de mer Blanc-Sablon se spécialise, entre autres, dans les espèces sous-exploitées telles que le buccin, et les oeufs de lompe en plus du pétoncle. L’entreprise pourrait ajouter à sa gamme de produits le crabe araignée, le crabe commun et la mactre de Stimpson si les résultats de ses démarches de commercialisation s’avèrent positifs. En plus des emplois liés aux débarquements, la transformation à l’usine génère une cinquantaine d’emplois directs.

Le ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Claude Béchard, a fait savoir qu’il se réjouit de cette annonce qu’il considère comme structurante pour la région.

Bilan des appuis financiers en Basse-Côte-Nord
Outre l’appui financier accordé à Fruits de mer Blanc-Sablon, la ministre Gauthier rappelle que, depuis sa nomination en avril 2003, son ministère a offert près de 715 000 $ en subventions au secteur de la Basse-Côte-Nord. De ce montant, 600 000 $ ont été versés pour la réalisation de huit projets d’appui au développement du secteur des pêches et de l’aquaculture, 15 000 $ ont servi notamment pour soutenir la flotte de bateaux de pêche côtière. En vertu du Programme conjoncturel d’appui financier aux entreprises de pêche, près de 100 000 $ ont été utilisés pour des aides financières à une vingtaine d’entreprises de pêches touchées par le moratoire sur la morue et la fermeture de certaines zones de crabe des neiges.

À ces subventions, s’ajoutent des garanties de prêts totalisant 1,3 million de dollars destinés à une dizaine de pêcheurs de la région pour le renouvellement de la flotte de bateaux de pêche.

Information complémentaire sur les projets de développement soutenus par le MAPAQ en 2003-2004 sur la Basse Côte-Nord
Aquaculture à temps partiel
Le projet vise l’implantation de sites d’aquaculture, en vue d’en accroître le rendement en cherchant à diminuer les risques associés à un naissain de mauvaise qualité et ceux relatifs aux paramètres de culture. Le projet permettra aussi de déterminer quels sont les critères de qualité du naissain, de mettre au point des méthodes d’évaluation de cette qualité, et de mesurer les paramètres environnementaux et les différents scénarios d’élevage.

Le projet fait appel à la participation de deux entreprises : Pec-Nord (77 600,00 $ versés) et Aqua Labadie (31 700,00 $ versés).

Achat d’équipement de transformation
Le projet consiste à effectuer la première et deuxième transformation (cuisson, décorticage) de différentes espèces jusqu’ici peu ou pas transformées dans le secteur est de la Basse-Côte-Nord. Pour ce faire, le promoteur doit toutefois procéder à l’acquisition de certains équipements de trans-formation.

Le projet sera effectué avec la collaboration de Blanc Sablon Seafood (29 100,00 $ versés).

Logistique phoque en Basse-Côte-Nord
L’entreprise Ta Ma Su (Îles-de-la-Madeleine) a réalisé, au printemps 2003, un projet de récolte des peaux de loups-marins en Basse-Côte-Nord, qui ont été par la suite envoyées aux Îles-de-la-Madeleine pour y être délardées. Cette opération avait pour but d’étudier les différentes contraintes ou possibilités liées à la logistique d’une telle opération, et de permettre à l’entreprise de colliger des données technico-économiques avec lesquelles elle pourra évaluer la rentabilité économique associée à l’installation d’une unité de délardage en Basse-Côte-Nord en 2004.

-> 30 800,00 $ versés.

Séchage d’algues marines
Le projet consiste à améliorer la capacité de production de séchage d’algues marines. L’entreprise concernée produit et commercialise un engrais à base d’algues marines de haute qualité, 100 % naturel. La coupe des algues se fait au large de Chevery, un petit village de la Basse-Côte-Nord, là où sont réalisées les activités de production. Le projet fait appel à l’expertise de l’entreprise Shore Grow.

-> 5 600,00 $ versés.

Stratégie de marketing
Depuis la saison 2001, Pec-Nord a entrepris la commercialisation du pétoncle géant vivant, après plusieurs années de recherche sur les techniques d’élevage. L’entreprise souhaite, d’ici les prochaines années, être en mesure d’écouler ses produits maricoles sur une base commerciale régulière. Pour ce faire, elle entend se doter d’une stratégie de marketing pilote qui vise les objectifs suivants :

  • développement des marchés américains et canadiens et consolidation du marché québécois ;
  • recherche et développement ;
  • création de marques de commerce et production de documents promotionnels ;
  • participation aux foires et expositions commerciales ;
  • formation des agents de marketing aux produits Pec-Nord.

-> 332 250,00 $ offerts, 51 300 $ versés en 2003-2004.

Agent de développement économique
Il s’agit d’une entente MAPAQ-MDER ayant pour but de doter le CLD de la Basse-Côte-Nord d’un agent de développement strictement rattaché au secteur des pêches et de l’aquaculture commerciales. D’une durée de cinq ans, l’entente en est à sa quatrième année.

-> 50 000,00 $ versés.

Agent conchylicole
Il s’agit d’une entente spécifique d’une durée de trois afin de doter la Côte-Nord (et en particulier la Basse-Côte-Nord) d’une ressource spécialisée en aquaculture de mollusques et crustacés pour accompagner les promoteurs existants et les futurs promoteurs dans le développement de leur entreprise. L’entente en est à sa deuxième année.

-> 37 500,00 $ versés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires