La prévention du bioterrorisme agricole est une priorité pour les États-Unis

Washington (États-Unis), 23 octobre 2001 – La prévention d’une éventuelle attaque terroriste contre les troupeaux est une priorité pour les Etats-Unis, a affirmé mardi la secrétaire américaine à l’Agriculture Ann Veneman.

« La vigilance contre le bioterrorisme constitue une de nos priorités », a indiqué Mme Veneman lors d’une conférence de presse, précisant qu’elle l’avait été depuis le début de l’année après la contagion de fièvre aphteuse dans l’Union européenne et l’était devenue encore plus après les attentats du 11 septembre.

« Nous avons contacté les vétérinaires dans tout le pays pour nous assurer qu’ils diagnostiquent rapidement toute épizootie dans la population animale », a-t-elle expliqué.

Ann Veneman a par ailleurs souligné que les Etats-Unis sont beaucoup mieux préparés qu’avant pour faire face aux menaces du terrorisme biologique contre les troupeaux grâce aux mécanismes mis en place en début d’année pour empêcher que la fièvre aphteuse n’arrive sur leur territoire.

Une éventuelle attaque terroriste paraît plus probable contre les troupeaux que contre les cultures agricoles aux Etats-Unis, car les élevages sont beaucoup plus concentrés géographiquement.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires