La revue des céréales et des graines oléagineuses de juillet 2005

Ottawa (Ontario), 20 septembre 2005 – En août, l’avantage climatique (dû à la sécheresse de juillet et du début août) relatif au prix à terme du soya à la Bourse de Chicago, a pris fin à la suite de l’amélioration des conditions de croissance, des prévisions officielles relatives à la production qui dépasse les attentes du marché, et de la diminution de la demande commerciale et des exportations. Le prix à terme du maïs a chuté face aux estimations de la production américaine plus élevée que prévue et aux préoccupations selon lesquelles les stocks de fermeture auxquels s’ajoutent les nouvelles cultures deviendront imposants, même si les rapports ultérieurs de l’United States Department of Agriculture font état d’une baisse plus marquée des rendements.

Le prix à terme du canola à la Bourse de Winnipeg a reculé d’environ 25 $ la tonne face à un aperçu des cultures favorable, à la demande continue en matière d’exportations et à la vigueur des livraisons agricoles. Le prix à terme de l’orge fourrager a peu diminué, malgré la pression exercée par les retombées du prix à terme du maïs à la Bourse de Chicago, le ralentissement de la demande des utilisateurs finaux et les prévisions relatives à une récole d’orge appréciable au Canada.

Il est maintenant possible de consulter les données du numéro de juillet de la Revue des céréales et des graines oléagineuses. L’information comprend des données sur la production, les stocks, les prix, la transformation intérieure, les exportations, les livraisons des agriculteurs et des analyses du bilan céréalier.

Le rapport de situation d’août, qui présente un aperçu de la conjoncture actuelle du marché, tant au Canada qu’à l’étranger, figure également dans le numéro de juillet de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $) qui paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires