La revue des céréales et des graines oléagineuses de mai 2005

Ottawa (Ontario), 21 juillet 2005 – En juin, le prix à terme du soya à la Bourse de Chicago s’est redressé pendant la plus grande partie du mois, dans un contexte d’irrégularité alimentée par les prévisions météorologiques et les préoccupations quant à la sécheresse à l’est de la Ceinture de maïs des États-Unis. Les préoccupations suscitées par la rouille du soya d’Asie, les pucerons nuisibles au soya et les perspectives d’une diminution de la superficie ensemencée officielle ont contribué à apporter un soutien sous-jacent. La sécheresse dans le Mid-West, les prévisions météorologiques et les gains des retombées du soya ont favorisé la hausse du prix à terme du maïs. Par la suite, au cours des derniers jours du mois, les prix à terme du soya et du maïs ont chuté, ayant effacé les gains réalisés antérieurement par les prix.

À la Bourse de Winnipeg, le prix à terme du canola a augmenté pendant la plus grande partie du mois, soutenu par le redressement du prix à terme du soya. Le prix à terme du canola a chuté de quelques dollars la tonne à la suite de la parution des estimations sur la superficie ensemencée. Par la suite, la pression à la baisse a diminué en raison de l’incertitude quant à la portée de tout abandon de superficie dans l’est des Prairies. Néanmoins, les négociants ont estimé que les conditions de croissance favorables en Alberta et en Saskatchewan permettraient la production d’une récolte substantielle de canola. L’aperçu favorable des récoltes, assorti de la baisse marquée du prix à terme du canola au cours des trois derniers jours commerciaux du mois, ont entraîné la perte des gains précédents par rapport au prix à terme du canola.

Il est maintenant possible de consulter les données du numéro de mai de la Revue des céréales et des graines oléagineuses. L’information comprend des données sur la production, les stocks, les prix, la transformation intérieure, les exportations, les livraisons des agriculteurs et des analyses du bilan céréalier.

Le rapport de situation de juin, qui présente un aperçu de la conjoncture actuelle du marché, tant au Canada qu’à l’étranger, figure également dans le numéro de mai de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $) qui paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Chicago Board of Trade
http://www.cbot.com/

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires