Laurent Pellerin élu president de la FCA

Ottawa (Ontario), 27 février 2009 – Des dirigeants agricoles de toutes les régions du Canada ont convergé vers Ottawa pour y participer à la 74e Assemblée générale annuelle (AGA) de la Fédération canadienne de l’agriculture, qui s’est tenue les 25 et 26 février 2009. Cette année, le thème était « La profitabilité dans une économie mondiale changeante ».

L’AGA de la FCA a été marquée par de grands changements, puisque les délégués ont participé à des élections visant à combler trois postes de cadre exécutif, dont celui de président – c’était la première fois depuis 1985 qu’une élection se tenait pour pourvoir à ce poste. La FCA est heureuse d’accueillir son nouveau président, Laurent Pellerin, le premier président de la FCA du Québec. La FCA tient également à féliciter le nouveau 1er vice-président, Ron Bonnett, et le nouveau 2e vice-président, Garnet Etsell.

À l’assemblée ont participé des dirigeants agricoles des quatre coins de notre pays, dont certains sont membres de la FCA et d’autres ne le sont pas. Il s’agissait d’une importante occasion pour les agriculteurs, peu importe leur produit ou région, de discuter des enjeux et des défis, de proposer des solutions pratiques et de bâtir de nouveaux partenariats qui renforceront l’industrie de l’agriculture dans son ensemble.Les dirigeants agricoles canadiens étaient heureux de l’occasion d’entendre le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, et de lui transmettre directement leurs questions, préoccupations et idées durant la période de questions et de réponses qui a suivi son discours.

Au cours des discussions et dans les résolutions sur le commerce international, les délégués de la FCA ont réaffirmé leur engagement vis-à-vis de l’adoption d’une position équilibrée dans le contexte des négociations commerciales à l’échelle internationale. Ils se sont penchés aussi sur des enjeux environnementaux clés et sur la salubrité des aliments.

Divers exposés ont été donnés durant l’Assemblée générale annuelle de la FCA : La présentation de Maurice Hladik, de la Iogen Corporation, était intitulée « Le Canada est-il prêt à accueillir des bioraffineries », l’exposé de Tom Keenan donnait à réfléchir et portait le titre « Comment utiliser les outils de commerce électronique / technologiques », et finalement Michael Boehlje a abordé une question importante, soit « L’économie agricole changeante : La gestion durant les périodes économiques turbulentes ». Une discussion d’expertes autour du thème « Solutions innovatrices pour établir des liens entre les Canadiens dans les régions rurales et urbaines » mettait en vedette Cathy Leal (Farm Tribute Canada), Katherine Schmidt (Banques alimentaires Canada) et Anita Stewart (Auteur et activiste culinaire).

Les délégués ont également pu entendre les points de vue de Michael Ignatieff, chef du parti de l’opposition officielle, qui s’est dit intéressé à collaborer avec les agriculteurs pour formuler une politique qui crée des ponts entre les régions urbaines et rurales.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires