Le bateau ayant 50 000 moutons à son bord retournera en Australie

Sydney (Australie), 11 octobre 2003 – Le « bateau de la mort », qui erre depuis deux mois dans les eaux du Moyen-Orient avec plus de 50 000 moutons australiens à son bord, retournera vers l’Australie en début de semaine prochaine, a annoncé le ministre de l’Agriculture.

Le navire néerlandais MV Cormo Express, à bord duquel plus de 5000 moutons sont déjà morts de fatigue et de chaleur, s’arrêtera d’abord sur les îles Cocos, une possession australienne dans l’Océan Indien, pour y subir des examens sanitaires, a précisé Warren Truss.

Le navire est actuellement au Koweït pour se ravitailler, et devrait prendre la route du retour lundi soir.

Les bêtes, parties d’Australie le 5 août, ont été refusées par l’Arabie saoudite, arguant que trop d’entre elles avaient la gale, ce que dément l’Australie. Depuis, aucun autre pays n’a accepté les moutons, même offerts gratuitement, qui ont continué de voguer dans les eaux du Golfe persique.

Le gouvernement australien n’a pas totalement abandonné l’idée de vendre les animaux et continuera ses efforts pendant le voyage de retour du navire. Mais Warren Truss a admis que les chances étaient faibles.

Des associations de défense des animaux avaient demandé que les moutons soient tués en mer. Mais le gouvernement australien avait jugé cette solution trop longue et trop dangereuse.

Warren Truss a déclaré samedi que les moutons pourraient cependant être abattus en mer en cas de contamination constatée.

Pour l’instant les examens post-mortem et les tests sanguins n’ont rien révélé, a-t-il dit.

« Avec encore sept à dix jours de voyages, de nouveaux tests sanguins sur les îles Cocos et encore une période de navigation, la période d’incubation sera largement dépassée », a-t-il ajouté.

Selon lui, les animaux devraient ensuite être tués aux abattoirs de Albany, sur la côte sud-ouest de l’Australie.

Source : AFP

Commentaires