Vers la plus petite récolte de blé en dix ans pour l’Australie?

Les conditions sur le terrain en Australie sont si inquiétantes qu’il est de plus en plus question que la prochaine récolte de blé offre un rendement sous les 20 millions de tonnes, ce qui serait 40% de moins que le rendement record de l’an dernier.

La National Australia Bank (NAB) a indiqué qu’elle révisait à la baisse ses prévisions pour la récolte 2017-18 à 23,3 millions de tonnes. Ces nouveaux chiffres sont inférieurs à ceux du International Grains Council (24,8 M tonnes) et ceux du département américain de l’Agriculture (25 M tonnes).

La NAB soutien que si les conditions demeurent sèches, elle envisage de devoir réduire encore ses estimations. La récolte de blé avait donné un rendement de 35 millions de tonnes en 2016.

Des associations de producteurs ont avancé des prévisions qui vont dans le même sens en raison du manque de pluie, au point où certains champs ne pourront être récoltés. À certains endroits, les semences de blé d’hiver n’ont pas encore émergé et l’inquiétude est grandissante.

La seule consolation à la situation est le prix du blé qui a bondi depuis deux semaines. La sécheresse est aussi en cause puisque le blé américain souffre également d’un manque de pluie. La situation s’est encore aggravée dans la première semaine de juillet et aucune amélioration n’est prévue à court terme dans les régions affectées.

Source: Agrimoney

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires