Le budget du MAPAQ accru de 32 millions

Québec (Québec), 11 mars 2003 – Le budget de dépenses du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation pour l’année 2003–2004 sera accru de 32,2 millions de dollars par rapport à celui de l’année antérieure, faisant ainsi passer l’enveloppe budgétaire disponible à 675,6 millions de dollars. Ce montant additionnel est composé de 15,7 millions de dollars déjà prévus au Livre des crédits, auxquels s’ajoutent les 16,5 millions de dollars annoncés dans le discours sur le budget dans le cadre de la stratégie de plein emploi.

93,4 millions de dollars pour l’agroenvironnement
L’agroenvironnement continuera d’être une des grandes priorités du ministère pour la prochaine année, répondant ainsi aux attentes des agriculteurs et de la population en matière environnementale. Les crédits affectés à l’aide à l’investissement en agroenvironnement seront augmentés de 19,4 millions de dollars. Cette enveloppe bonifiée permettra au ministère d’engager une contribution de 93,4 millions de dollars pour appuyer les investissements des entreprises comparativement à 78,5 millions de dollars en 2002–2003 ? ce qui porte le total de la contribution gouvernementale à 171,9 millions de dollars pour 2 ans. Avec le dépôt de ces crédits, le gouvernement pose aujourd’hui de nouveaux gestes, majeurs et bien concrets, pour respecter l’engagement de 257 millions de dollars sur 3 ans annoncé en juin 2002.

8,3 millions de dollars pour la traçabilité des aliments
Un effort a été consenti au cours de la dernière année pour implanter des mécanismes visant à assurer la qualité des produits alimentaires et la santé animale. Parmi les mesures mises de l’avant en 2002–2003, l’implantation de la traçabilité des aliments a été l’une des priorités du ministère et continuera de l’être, comme en témoignent les crédits alloués à cette mesure, de l’ordre de 8,3 millions de dollars en 2003–2004. Parmi les objectifs poursuivis dans ce domaine, mentionnons la mise en place, d’ici 2005, de la traçabilité dans l’ensemble de la filière bovine.

26,7 millions de dollars en budget d’investissements
En 2003–2004, le ministère poursuivra aussi la modernisation de ses immeubles, notamment dans le secteur de la formation, par la rénovation des deux instituts de technologie agroalimentaire de La Pocatière et de Saint–Hyacinthe, et par la rénovation des équipements de recherche dans le secteur des pêches. Ces travaux, qui ont un impact direct pour stimuler l’activité économique, sont rendus possibles grâce aux budgets additionnels obtenus dans le cadre du Plan d’accélération des investissements publics (PAIP) et de la Stratégie de développement des régions ressources. Ainsi, le budget d’investissements du ministère sera de 26,7 millions de dollars, soit 16,1 millions de dollars de plus que le budget de base du ministère.

« La création d’emplois et une meilleure qualité de vie pour tous sont au coeur des priorités du gouvernement. Je suis particulièrement fier de l’allocation des nouvelles ressources destinées au secteur bioalimentaire. Le gouvernement manifeste ainsi sa confiance dans le potentiel de développement de ce secteur, de même que sa reconnaissance envers tous les artisans de ce milieu », a déclaré le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Maxime Arseneau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires