Le comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole fête ses 10 ans

Longueuil (Québec), 10 février 2006 – Dix ans déjà ! En effet, c’est en 1995 que le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole voyait le jour grâce aux efforts concertés de l’Union des producteurs agricoles, de la Société québécoise de développement de la main-d’oeuvre et du ministère canadien du Développement des ressources humaines. C’est en vertu de laPolitique québécoise d’intervention sectorielle que l’on confiait à l’UPA lemandat de mettre en place un organisme de concertation centré essentiellementsur le développement des ressources humaines et de l’emploi en agriculture.

Cela mérite d’être fêté !
Le 1er février dernier, les collaborateurs et les partenairesgouvernementaux se joignaient aux membres du Comité sectoriel pour soulignerce 10e anniversaire. Cet événement fut non seulement l’occasion de rappeler les nombreux projets réalisés depuis sa création, mais aussi l’occasion de procéder au dévoilement d’une toute nouvelle appellation pour le Comitésectoriel : AGRIcarrières.

« Pour souligner cet anniversaire, le Comité sectoriel souhaite se donnerun souffle nouveau pour promouvoir les métiers de l’agriculture et pourillustrer ses orientations futures », de dire Hélène Varvaressos, directricegénérale d’AGRIcarrières. « Ce nouveau nom démontre bien notre préoccupationquant aux questions touchant la formation, la main-d’oeuvre et l’emploi enagriculture. Il nous permettra de mieux concrétiser notre mission et derenforcer ainsi notre engagement envers les producteurs et les travailleursagricoles », de poursuivre Gratien D’Amours, président d’AGRIcarrières.

En effet, les métiers de l’agriculture évoluent vers plus detechnologies, plus de compétences et plus d’attentes vis-à-vis la formation dela main-d’oeuvre et des pratiques de gestion des ressources humaines. Et pourillustrer cette réalité, ce nouveau logo met en évidence les ressourceshumaines qui sont un élément indispensable au développement de l’agriculture.

Les deux silhouettes, en avant-plan, démontrent bien cette préoccupation.La toile de fond du logo présente les raisons pour lesquelles ces personneschoisissent de travailler en agriculture plutôt que dans un autre secteur : lecontact avec la nature, la vie en plein air… On y retrouve aussi des formestypiques du paysage agricole québécois.

Par cette nouvelle image, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre souhaitemieux faire connaître les efforts réalisés pour améliorer les conditions detravail des travailleurs et propager ainsi la passion pour les métiers del’agriculture.

Ce 10e anniversaire est aussi l’occasion de remercier les fédérationsrégionales et les groupes spécialisés de l’UPA, les employeurs et lestravailleurs agricoles, ainsi que les partenaires gouvernementaux, pour leurintérêt et leur soutien au cours de ces dix dernières années.

À propos d’AGRIcarrières
AGRIcarrières, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de la productionagricole, a pour mission de regrouper l’ensemble des intervenants du secteurde la production agricole afin de mettre en commun les différentesproblématiques et élaborer des solutions en matière de développement de lamain-d’oeuvre et de l’emploi.

Les publications d’AGRIcarrières sont disponibles sur le site Internet dela corporation.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Comité sectoriel de la main-d’oeuvre de la production agricole
http://www.cose.upa.qc.ca/

Commentaires