Le fédéral appuie le développement rural au Nouveau-Brunswick

Moncton (Nouveau-Brunswick), 24 janvier 2003 – L’honorable Claudette Bradshaw, ministre du travail, députée de Moncton-Riverview-Dieppe, a le plaisir d’annoncer, au nom de l’honorable Andy Mitchell, secrétaire d’État (Développement rural et Initiative fédérale de développement économique pour le nord de l’Ontario), un investissement de 10 875 $ du gouvernement fédéral dans le cadre de l’Initiative de développement rural du Partenariat rural canadien, pour le lancement d’un projet de recherche dans le Nouveau-Brunswick rural.

L’Institut canadien de recherche sur le développement régional de l’Université de Moncton réalisera une étude qui contribuera à l’évaluation du degré d’innovation et de productivité des collectivités rurales. Les résultats de ces travaux faciliteront l’évaluation du potentiel de développement des collectivités. L’Institut a choisi les collectivités de Kedgwick et de Shediac comme sujets d’étude.

« La détermination du degré d’innovation et de productivité d’une collectivité rurale est cruciale pour le développement socio-économique et environnemental de cette collectivité, » explique Mme Bradshaw. « Je suis heureuse que les collectivités de Kedgwick et de Shediac aient été choisies pour la réalisation de cette importante étude. »

Les mécanismes mis au point lors de l’étude aideront les collectivités confrontées à un fléchissement démographique et à des problèmes d’infrastructure à évaluer l’impact d’un développement potentiel.

« Les ministères, les organismes de développement et les professionnels qui se consacrent au développement rural bénéficieront certainement de la mise au point d’instruments d’évaluation de la capacité d’innovation et de la productivité », souligne M. Mitchell. « Le gouvernement du Canada se réjouit de contribuer à ce projet de recherche. »

L’Initiative de développement rural aide les collectivités des régions rurales et éloignées à élaborer et à adopter des stratégies de développement communautaire durable, qui renforcent la capacité des collectivités de trouver des solutions locales aux problèmes locaux. L’Initiative est le deuxième programme de financement du Partenariat rural canadien. Grâce à elle, le gouvernement fédéral versera 2,8 millions de dollars d’ici le 31 mars 2003. Les projets admissibles à l’Initiative de développement rural appuient les objectifs du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA)

http://www.agr.gc.ca/canadaentete/

Commentaires