Le gouvernement du Canada appuie le développement agricole à Port au Port

Port au Port (Terre-Neuve-et-Labrador), 10 octobre 2002 – Le député de Burin – St. George, Bill Mathews, au nom de l’honorable Andy Mitchell, secrétaire d’État (Développement rural) (Initiative fédérale de développement économique pour le Nord de l’Ontario), est heureux d’annoncer l’attribution de 50 000 $ à la municipalité de Cape St-George, à Terre-Neuve-et-Labrador, dans le cadre de l’Initiative de planification communautaire pour les groupes de langue minoritaire des régions rurales agricoles.

« Ce projet fournira à la municipalité de Cape St-George l’occasion de mettre en valeur, de renforcer et de protéger les caractéristiques propres à la région. » a affirmé M. Matthews. « Je suis heureux que le gouvernement du Canada contribue à un projet si intéressant. »

La municipalité collaborera avec la collectivité en vue d’élaborer un plan de développement agricole pour la péninsule de Port au Port. Ce plan mettra en lumière les occasions possibles de développement, compte tenu de la géographie, du climat et des ressources requises. Il servira aussi de guide aux collectivités en vue de conclure des partenariats visant à donner un puissant essor économique à la région.

« Le gouvernement du Canada croit fermement que ce sont les collectivités elles-mêmes qui peuvent le mieux reconnaître leurs atouts. » a affirmé M. Mitchell. « Il est extrêmement important que nous continuions à fournir les outils nécessaires aux agriculteurs canadiens, ce qui leur permettra de bâtir des collectivités viables et durables. »

L’Initiative de planification communautaire pour les groupes de langue minoritaire des régions rurales agricoles vise à aider les collectivités rurales agricoles en situation de langue minoritaire à obtenir un consensus sur les possibilités de développement qui tirent profit des atouts collectifs et concilient les objectifs économiques, sociaux et environnementaux. L’Initiative a reçu un million de dollars de l’Initiative canadienne pour les collectivités rurales agricoles d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et un million de dollars du Partenariat interministériel avec les communautés de langue officielle, de Patrimoine canadien, ces contributions étant échelonnées sur deux ans. Les projets de l’Initiative de planification communautaire pour les groupes de langue minoritaire des régions rurales agricoles vont de pair avec les objectifs du Cadre stratégique pour l’agriculture.

Commentaires