Le gouvernement du Canada honore l’un de ses chercheurs et un étudiant en science

Québec (Québec), 23 octobre 2001 – Le Dr Daniel Massé, chercheur au Centre de recherche et de développement sur le bovin laitier et le porc d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) à Lennoxville, a reçu aujourd’hui le « Prix Science 2001 des 5 RN » pour l’excellence de ses travaux dans le domaine du développement durable.

Ce prix est décerné à dix scientifiques ou équipes de scientifiques qui oeuvrent au Canada au sein des cinq ministères (5 RN) dont la stratégie scientifique et technologique est orientée vers le développement durable dans les secteurs des ressources naturelles.

Les cinq ministères qui font partie des 5 RN sont Agriculture et Agroalimentaire Canada, Environnement Canada, Pêches et Océans Canada, Ressources Naturelles Canada et Santé Canada.

Le Dr Massé et son équipe ont développé une technologie unique qui permet d’éliminer avec succès la pollution liée au lisier de porc et les odeurs présentant un risque pour la santé des travailleurs. Cette technologie permet de récupérer les bio-gaz des élevages porcins; l’énergie récupérée peut être utilisée pour le chauffage des bâtiments.

Afin de remercier les scientifiques du gouvernement fédéral pour leur contribution à la science, un Supplément à la bourse d’études supérieures d’une valeur de 4500 dollars est également remis, au nom de chacun des lauréats, à dix étudiants de 2e ou de 3e cycle inscrits dans une université canadienne.

Ce programme de supplément, géré en collaboration avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, vise à encourager ces étudiants à poursuivre leurs recherches. L’objectif est de trouver des façons novatrices de préserver l’environnement et la biodiversité du Canada et de favoriser une utilisation durable des ressources naturelles.

M. Nicolas Stampfli, étudiant de l’Université McGill, à Montréal, a obtenu une bourse dans le cadre de ce programme, en raison des travaux qu’il mène présentement sur la gestion de la nappe phréatique et le ruissellement du phosphore en agriculture. Dans le cadre de ce projet de recherche, M. Stampfli évaluera les effets de la gestion de la nappe phréatique sur la migration du phosphore dans la culture du maïs.

En plus de reconnaître la contribution des scientifiques actuellement en poste et celle de la génération montante, le Prix Science 2001 des 5 RN et le Supplément à la bourse d’études supérieures fournissent également l’occasion de renforcer les liens entre le gouvernement fédéral et la communauté scientifique universitaire tout en favorisant le jumelage avec de jeunes chercheurs talentueux.

L’amélioration du rendement environnemental du secteur agricole et agroalimentaire par l’adoption de pratiques environnementales saines et l’utilisation de la science pour améliorer la gestion environnementale constituent les pierres angulaires du plan d’action national adopté par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’agriculture en juin dernier. Ce plan vise à faire du Canada le chef de file mondial en matière de salubrité des aliments, d’innovation et de protection de l’environnement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Centre de recherche et de développement sur le bovin laitier et le porc d’AAC à Lennoxville

http://res.agr.ca/lennox/lennox.html

Environnement Canada

http://www.ec.gc.ca/

Pêches et Océans Canada

http://www.dfo-mpo.gc.ca/

Ressources naturelles Canada

http://www.rncan.gc.ca/

Santé Canada

http://www.hc-sc.gc.ca

Université McGill

http://www.mcgill.ca/

Commentaires