Le Nunavut adhère au programme national du FCADR

Rankin Inlet (Nunavut), 4 juin 2003 – Maintenant que le comité du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) est en place, le secteur agroalimentaire du Nunavut se prépare à présenter son industrie et ses produits au reste du Canada.

Le comité du FCADR, mis sur pied par la Nunavut Harvesters’ Association (NHA), examinera les façons pour permettre à plusieurs secteurs clés de l’industrie agroalimentaire du territoire de s’adapter en vue d’accroître les occasions d’affaires pour les nordistes.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a applaudi l’initiative et a souligné que les groupes locaux et les représentants du gouvernement doivent faire place aux nouvelles réalités agricoles du XXIe siècle afin de créer un secteur agroalimentaire plus vigoureux dans le Nord.

« Le secteur agroalimentaire du Nunavut a fait un bond en avant aujourd’hui, a déclaré M. Vanclief. Le marché agricole actuel a changé radicalement depuis quelques années. Les nouvelles technologies, les ententes relatives aux marchés internationaux, la concurrence et un nouveau désir des consommateurs d’en savoir davantage à propos des aliments qu’ils consomment ont modifié fondamentalement le fonctionnement de l’industrie. »

M. Vanclief a poursuivi en saluant le lancement du FCADR au Nunavut. « Le secteur aura maintenant un meilleur accès aux outils dont il a besoin pour bâtir un secteur agroalimentaire durable. Ces outils permettront d’élaborer de nouveaux produits en vue de conquérir les marchés nationaux et internationaux. »

Le comité du FCADR ciblera les quatre secteurs suivants :

  • stimuler le commerce entre les communautés;
  • accroître l’utilisation des produits alimentaires régionaux dans les institutions territoriales, les points de vente commerciaux et de détail et les autres marchés canadiens;
  • offrir de la formation sur l’inspection des aliments et améliorer les normes d’inspection des viandes;
  • créer des partenariats et des stratégies pour favoriser la croissance et la prospérité futures de l’industrie.

L’objectif du FCADR vise à aider le secteur agricole et agroalimentaire à s’adapter aux nouveaux défis et réalités de cette industrie axée sur le marché, la science et une concurrence accrue.

Établi en 1995, le FCADR bénéficie d’un budget de 60 millions de dollars par année. En veillant tout particulièrement à aider les producteurs à se prendre en main pour exploiter de nouveaux produits et marchés, le programme se conforme au Cadre stratégique pour l’agriculture, adopté par la majorité des provinces en juin. Le Cadre priorise cinq domaines clés afin d’améliorer la rentabilité et la compétitivité du secteur agricole ainsi que de procurer des avantages aux consommateurs canadiens et à travers le monde. Les gouvernements travaillent à renforcer la reconnaissance du secteur agricole et alimentaire canadien en prenant des mesures pour améliorer la salubrité et la qualité des aliments, réduire l’impact de l’agriculture sur l’environnement, encourager l’innovation et augmenter les options et outils disponibles pour les producteurs afin qu’ils puissent gérer les risques.

Le nouveau conseil du Nunavut est l’un des 14 conseils d’adaptation du FCADR au Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires