Le plus important transformateur de lait américain se place sous la protection de la loi sur les faillites

Des discussions ont lieu pour vendre les actifs de Dean Foods aux producteurs de lait

La baisse de la consommation de lait mais surtout la perte de clients importants comme Walmart auront eu raison de Dean Foods, le plus important transformateur de lait aux États-Unis. L’entreprise a indiqué qu’elle se plaçait sous la protection de la loi sur les faillites, ajoutant qu’elle avait des discussions avec les producteurs américains de lait, Dairy Farmers of America, quant à une vente potentielle de la totalité de ses actifs.

Photo de Dean Foods Company.

Articles connexes

Dean Foods a détaillé dans les documents légaux des actifs s’élevant à 10 G$, en plus d’engagements de 850 M$ en financement de faillite auprès de prêteurs existants dirigés par Rabobank.

Le transformateur a affiché des pertes dans sept de ses huit derniers trimestres. Les problèmes de l’entreprise se sont fortement accentués avec le retrait de son client le plus important, Walmart. Le détaillant a construit en 2017 sa propre usine de transformation de lait pour approvisionner ses magasins, ce qui a mené Dean Foods a annuler plus de 100 contrats de lait avec des producteurs de huit États américains. Une autre chaîne d’épicerie, Food Lion, a cessé en 2018 ses commandes avec Dean Foods.

La compétition féroce dans le secteur des produits laitiers et la hausse du prix du lait auraient aussi miné ses marges de profits, selon les analystes. Cela s’ajoute au fait que la consommation de lait per capita aux États-Unis a diminué de 26% depuis 20 ans, selon le département américain de l’Agriculture.

Entretemps, la société dit mener ses activités de manière normale durant ces procédures.

Source: Dean Foods, Bloomberg

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires