Ligne de temps

Les faillites à la hausse

Les régions les plus affectées par les problèmes financiers ont en commun la culture du maïs et du soya

Ce sont 84 fermes qui ont déclaré faillite au Minnesota et dans le Upper Midwest sur une période de 12 mois, qui s’est terminée en juin dernier. Il s’agit du double du nombre enregistré entre 2013 et 2014 pour une région qui comprend Wisconsin, Minnesota, le Dakota du Nord et du Sud, ainsi que le Montana. Certains producteurs laitiers décident tout simplement d’abandonner la production.

Les banques soulignent  aussi que de plus en plus de fermes retardent leurs paiements et que le pire pourrait être à venir.

Les faibles prix du maïs, du soya, du lait, ainsi que du bœuf sont les principaux facteurs en cause et la situation a été accentuée par la mise en place de tarifs sur les biens agricoles de la part de la Chine. Le soya e été le plus affecté mais c’est aussi le cas pour le porc et le lait.

Les producteurs seraient également coupables d’être trop efficaces. Les céréales ont obtenu d’excellents rendements dans les dernières années et la consommation n’a pu suivre le rythme, ce qui est aussi vrai dans le secteur laitier.

La situation est préoccupante dans d’autres régions, telles que le Colorado, le Kansas, le Nebraska, l’Oklahoma, le Wyoming et des portions du Missouri et du Nouveau-Mexique. La moitié des banquiers ont rapporté des revenus agricoles en baisse par rapport à l’an dernier, une tendance qui devrait se poursuivre dans les prochains mois.

Les régions les plus affectées sont celles comportant de fortes concentrations de production de maïs et de soya. Presque toutes les banques de ces secteurs ont mentionné que les agriculteurs planifiaient vendre des terres ou de l’équipement pour tenter de respecter leurs paiements. Près de 60% des faillites de la banque fédérale de Minneapolis provenaient l’an dernier du Wisconsin. En un an, les entreprises laitières dans cet État ont chuté de 13%, ce qui représente 1200 fermes.

Source: Star Tribune

Commentaires