Le Prix d’excellence à l’exportation bioalimentaire du Québec

Québec, le 13 avril 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, a annoncé le 13 avril l’ouverture des mises en candidature pour la 5e édition du Prix d’excellence à l’exportation bioalimentaire du Québec, une reconnaissance qui permet de souligner l’engagement exceptionnel d’une personnalité dans cet important secteur d’activité.







Ce prix vise à consacrer une personne dont la contribution professionnelle et personnelle aura été marquante pour le secteur de l’exportation bioalimentaire québécoise.


Les entreprises et les organismes du milieu sont donc invités à soumettre des candidatures au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, d’ici le 8 mai prochain. Un jury composé de personnalités du monde bioalimentaire analysera les candidatures soumises et fera une recommandation au ministre.

Auparavant désigné sous l’appellation Grand Prix de la personnalité à l’exportation bioalimentaire, le Prix d’excellence à l’exportation bioalimentaire du Québec sera attribué, par le ministre, pour une cinquième année consécutive. Ce prix vise à consacrer une personne dont la contribution professionnelle et personnelle aura été marquante pour le secteur de l’exportation bioalimentaire québécoise.

« Toute candidature d’une personne du milieu bioalimentaire engagée dans l’exportation est admissible au Prix d’excellence à l’exportation bioalimentaire du Québec. L’expertise professionnelle, l’expérience, la formation, les réalisations personnelles dont l’impact aura été significatif pour l’entreprise et au sein du milieu, la vision et la philosophie au regard de l’exportation de même que l’engagement comptent au nombre des critères d’évaluation », a déclaré monsieur Trudel.

« Les exportations de produits bioalimentaires québécois sont très importantes pour la croissance de l’industrie. Elles atteignaient 2,65 milliards de dollars en 1999. C’est pourquoi nous voulons honorer une personne dont les efforts contribuent au dynamisme et à la croissance d’une industrie de pointe pour le Québec », a conclu le ministre Trudel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires