L’édition d’octobre du Bulletin est prête!

Charles Marcil est un libre-penseur. Il cultive 345 hectares de grandes cultures en misant sur le semis direct et en visant le semis sur couverture végétale permanente. Pourquoi? Pour moins dépendre de l’agrochimie et réduire ses coûts de production. En couverture du Bulletin.

Dans une étable laitière équipée de robots, la moulée robot est souvent vu comme une dépense importante. Serait-il possible de la remplacer, du moins en partie, par des aliments simples? Des producteurs laitiers Dany Lavoie et Yvan Boudreault du Lac-Saint-Jean le font depuis deux ans.

Le temps consacré au travail est tellement important qu’il faut permettre à chacun d’être heureux au sein de l’équipe. Le Bulletin des agriculteurs vous présente deux fermes porcines qui se démarquent pour la gestion d’équipe de travail : les fermes Saniben et À-Porc-Ça.

Quasiment introuvable il y a 10 ans à peine, l’ail du Québec prend de plus en plus de place sur les étals d’épicerie et dans les marchés publics grâce aux consommateurs qui en redemandent. Des producteurs d’ici ambitionnent de reprendre ce marché dominé par la Chine.

Plusieurs nouvelles technologies qui apportent une diversité dans la lutte contre les ravageurs et les mauvaises herbes se pointent à l’horizon. Mais la performance au champ demeure la priorité de tous les semenciers. Voici le Guide maïs 2018 pour vous aider à choisir vos hybrides!

à propos de l'auteur

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires