Les agriculteurs laissés pour compte dans le discours du Trône

Toronto (Ontario), 31 janvier 2001 – M. Ernie Hardeman, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement de l’Ontario est déçu que le discours du Trône du gouvernement fédéral passe sous silence les graves difficultés financières des agriculteurs.

« Malgré les promesses électorales de trois ministres, il n’y a pas un seul mot dans le discours du Trône qui nous permette d’espérer que les agriculteurs recevront sous peu une aide financière supplémentaire, a ajouté M. Hardeman. Cette inaction m’inquiète car j’ai toujours cru qu’il faut être fidèle à ses promesses. »

« Les producteurs de céréales et d’oléagineux de l’ensemble du pays ont indiqué clairement que sans aide supplémentaire du gouvernement fédéral, ils seront aux prises avec des problèmes financiers très graves, a rappelé le ministre. Dès octobre dernier, j’avais même demandé au gouvernement fédéral de bonifier et d’élargir le Programme d’assurance du revenu de marché pour venir en aide aux agriculteurs. »

« Le gouvernement de l’Ontario est résolu à favoriser la croissance économique et la création d’emplois dans tous les secteurs de l’économie. A moins que le gouvernement fédéral n’agisse dès maintenant pour améliorer la situation économique de l’industrie agricole, nous ne pourrons créer un climat positif pour nos agriculteurs. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario

http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires