Les formulaires de demande du PCRA sont maintenant disponibles

Ottawa (Ontario), 14 mars 2001 – Les formulaires de demande et les guides du Programme canadien du revenu agricole (PCRA) sont maintenant accessibles aux producteurs.

Le PCRA est un programme national conçu pour venir en aide aux producteurs qui, pour des raisons indépendantes de leur volonté, doivent composer avec un manque à gagner soudain et important. Il fait l’objet d’un partage fédéral-provincial des coûts suivant un ratio de 60/40, et il permettra de canaliser 2,2 milliards de dollars vers les producteurs sur trois ans.

« Le gouvernement du Canada a montré sa détermination à appuyer les agriculteurs et nous poursuivrons sur cette lancée, a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. De concert avec les provinces, nous travaillons à un plan qui permettra de s’attaquer aux problèmes à court et à long terme du secteur agricole, et le Programme canadien du revenu agricole constitue un élément de ce plan. »

Le ministre a rappelé qu’en plus du PCRA, il a récemment annoncé des fonds supplémentaires de 500 millions de dollars pour aider les agriculteurs ce printemps. Si l’on tient compte de la contribution des provinces selon le ratio traditionnel de partage des coûts, l’argent frais mis à la disposition des agriculteurs totalise 830 millions de dollars.

À cela s’ajoutent les 1,8 milliard de dollars déjà prévus par l’Accord fédéral-provincial sur la protection du revenu, ce qui porte à plus de 2,6 milliards de dollars cette année le soutien fédéral-provincial total offert aux agriculteurs canadiens. Le ministre a fait observer qu’il fallait remonter à 1995 pour retrouver un niveau d’aide aussi élevé.

Le ministre a également annoncé, le 6 mars dernier, que le gouvernement fédéral fait plus que doubler le montant total disponible par le biais du Programme d’avances printanières passant de 20 000 dollars à 50 000 dollars par agriculteur rendant ainsi disponibles 700 millions de dollars anticipés sans intérêts afin d’aider les agriculteurs à effectuer leurs semis printaniers.

D’autre part, les soldes disponibles du programme Compte de stabilisation du revenu net (CSRN) s’élèvent à 1,2 milliard de dollars. Le CSRN fonctionne de la façon suivante : les producteurs peuvent déposer à une institution financière un montant correspondant à trois pour cent de leurs ventes nettes admissibles, et le gouvernement fédéral et les provinces y vont d’une contribution de contrepartie. Les producteurs peuvent ensuite effectuer des retraits de leur compte lorsque leur revenu diminue.

« La disponibilité des formulaires de demande du PCRA, la majoration du plafond du prêt sans intérêt dans le cadre du Programme d’avances printanières et l’injection récente d’un demi-milliard de dollars en aide d’urgence fédérale témoignent de l’engagement du gouvernement du Canada envers le secteur et permettront aux agriculteurs de s’attaquer à bon nombre des défis de l’heure. »

On peut se procurer les formulaires de demande du PCRA en composant le numéro sans frais 1 (888) 343-1064 ou en les téléchargeant à partir de l’adresse www.agr.ca/cfip. Le numéro sans frais permet de communiquer avec des employés qui répondront aux questions sur le fonctionnement du programme et sur la façon de remplir le formulaire; l’Administration du PCRA offrira en outre des séances d’information ce printemps dans les communautés rurales. Pour faire en sorte que les demandes soient bien remplies et puissent être traitées sans délai, l’Administration incite tous les producteurs et comptables à se prévaloir de ces services.

« La stratégie à long terme du gouvernement fédéral consiste à aider les agriculteurs à gérer les risques qu’ils leurs sont propres, y compris dans les domaines de la protection de l’environnement et de la salubrité des aliments », a déclaré M. Vanclief.

Le PCRA sera administré par le gouvernement fédéral au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve, et par les gouvernements provinciaux en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario, au Québec et à l’Île-du-Prince-Édouard. La Saskatchewan n’a pas encore indiqué si elle participerait au PCRA.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires