Les ministres de l’agriculture s’affairent à finaliser l’accord-cadre Cultivons l’avenir

Toronto (Ontario), 30 mai 2008 – Les ministres de l’agriculture des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux se sont réunis à Toronto, les 29 et 30 mai, pour poursuivre les discussions sur l’accord multilatéral Cultivons l’avenir, le nouveau cadre politique agricole, agroalimentaire et des produits agro-industriels du Canada.

Les ministres ont été informés au sujet de la plus récente ronde de consultations nationales sur l’Accord-cadre Cultivons l’avenir, lesquelles se sont tenues plus tôt cette semaine à Winnipeg. Ils ont bien reçu les commentaires éclairés des nombreuses personnes ayant participé à ce jour au processus de consultations qui a modelé Cultivons l’avenir et qui continuera de le faire.

En se basant sur la série de programmes de gestion des risques de l’entreprise mise en place en avril 2008, les ministres ont réalisé d’importants progrès en vue de la conclusion de l’Accord-cadre Cultivons l’avenir, lequel permettra de concrétiser la vision d’un secteur compétitif et innovateur qui contribue aux priorités de la société et gère les risques de façon proactive. L’Accord-cadre Cultivons l’avenir permettra à tout le secteur, y compris aux producteurs jeunes ou débutants, de prospérer dans un milieu agricole et agroalimentaire en évolution rapide. La flexibilité est un élément important de cet accord qui permettra aux gouvernements d’offrir aux producteurs ainsi qu’aux entreprises agroalimentaires des programmes conçus pour répondre aux besoins du secteur.

Les ministres ont convenu d’obtenir les autorisations nécessaires afin de terminer l’Accord-cadre multilatéral pour qu’il puisse être signé à leur réunion annuelle de juillet.

Les ministres ont discuté des défis importants que le secteur du bétail doit relever et ont été à l’écoute des leaders des secteurs. En s’appuyant sur les mesures déjà prises, les ministres ont souligné la nécessité pour le secteur et le gouvernement de lancer des initiatives conjointes aux plans de l’innovation, de la rationalisation de la réglementation et de l’accès aux marchés afin de tirer profit des débouchés. Les signes de rétablissement des prix ont été notés par les ministres; ces derniers demeurent engagés envers les secteurs bovins et porcins à s’assurer du fonctionnement des mécanismes de soutien.

Les ministres continueront de soutenir fermement l’opposition du Canada aux exigences récemment imposées par les États-Unis concernant l’inscription du pays d’origine sur les étiquettes et d’examiner toutes les options possibles pour défendre les intérêts du Canada. Ils se sont mis d’accord pour continuer leurs discussions lors de la réunion de juillet.

Les ministres présenteront un rapport au Conseil de la Fédération en juillet en ce qui concerne une révision de la portée et de la couverture du chapitre neuf – Produits agricoles et produits alimentaires – de l’Accord sur le commerce intérieur. Les ministres ont réalisé d’importants progrès quant à cette révision qui libéralisera davantage le commerce intérieur, tout en protégeant les fonctions de base de la gestion de l’offre et de la mise en marché ordonnée. Les changements proposés seront partagés avec le secteur d’ici la réunion de juillet.

Les ministres se sont également penchés sur l’état des négociations concernant l’agriculture au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et ont pris note des efforts déployés pour les faire progresser. Les ministres ont réitéré leur appui solide pour que le Canada maintienne ses efforts en vue d’obtenir le résultat recherché des négociations au profit de tout le secteur agricole canadien, y compris le secteur de la gestion de l’offre et le secteur axé sur l’exportation.

Les ministres ont accueilli favorablement la présentation sur les lignes directrices proposées pour l’étiquetage facultatif « Produit du Canada » et « Fait au Canada ». Ces lignes directrices permettront de redéfinir l’étiquetage sur le contenu des aliments canadiens afin de mieux refléter l’origine des produits dans le contexte du marché mondial d’aujourd’hui.

La réunion annuelle des ministres de l’agriculture aura lieu à Québec, du 8 au 11 juillet.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires