Les plus belles municipalités fleuries à visiter

Québec, le 25 mars 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, a procédé aujourd’hui à la remise des prix de l’édition 1999 du concours « Fleurir le Québec ». Le ministre a dévoilé, lors d’une cérémonie à la salle du Conseil législatif de l’Assemblée nationale, le nom des 21 municipalités gagnantes.







Le concours Fleurir le Québec est une initiative du MAPAQ et vise à promouvoir le développement du secteur de l’horticulture ornementale au Québec en favorisant les projets privés et publics dans les municipalités,


Les municipalités gagnantes

Le concours Fleurir le Québec est une initiative du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et vise à promouvoir le développement du secteur de l’horticulture ornementale au Québec en favorisant les projets privés et publics dans les municipalités, à la fois pour l’embellissement horticole mais également pour la promotion touristique des municipalités participantes.

Dans la catégorie des municipalités de moins de 1 000 habitants, au premier rang, East Hereford, au 2e rang, Mont-Tremblant et Fossambault-sur-le-Lac, au 3e rang. Dans la catégorie des municipalités de 1 000 à moins de 5 000 habitants, au premier rang, Nicolet, au 2e rang, Kingsey Falls et Wotton, au 3e rang. Dans la catégorie des municipalités de 5 000 à moins de 10 000 habitants, au premier rang, Lac-Beauport, au 2e rang, Lac-Mégantic et Lac-Brome, au 3e rang. Dans la catégorie des municipalités de 10 000 à moins de 20 000 habitants, au premier rang, Rosemère, au 2e rang, Sillery et Saint-Nicolas, au 3e rang. Dans la catégorie des municipalités de 20 000 à moins de 40 000 habitants, au premier rang, Westmount, au 2e rang, Boucherville et au 3e rang, Outremont. Dans la catégorie des municipalités de 40 000 à moins de 100 000 habitants, au premier rang, Saint-Léonard, au 2e rang, Chicoutimi et au 3e rang, Sherbrooke. Enfin, dans la catégorie des municipalités de 100 000 habitants et plus, au premier rang, Montréal, au 2e rang, Québec et au 3e rang, Laval.

Deux autres prix ont aussi été remis. Il s’agit d’abord du prix « Fondation de la faune du Québec », décerné à la municipalité de Granby pour avoir aménagé un habitat faunique pour les oiseaux au Centre de la nature du Lac-Boivin, et ensuite, du prix « Jardin d’aujourd’hui », remis par la Société Radio-Canada à monsieur Laurent Brisson, de Laval, pour souligner sa passion pour l’horticulture et son engagement au sein de sa municipalité. Il a créé le « Jardin Laurent-Brisson », un jardin de plantes indigènes situé au Centre de la nature de Laval.

Édition 2000

Le ministre Trudel a profité de l’occasion pour souligner le début de la période d’inscription pour l’édition 2000, laquelle se tiendra du 27 mars au 12 mai prochain. Toutes les municipalités peuvent s’y inscrire. « Je profite de l’arrivée du printemps pour sensibiliser les municipalités à l’importance de fleurir et d’aménager leur milieu de vie, et je souhaite que vous soyez nombreuses à participer », a souligné le ministre.

Le volet touristique de Fleurir le Québec

Grâce à la collaboration des Associations touristiques régionales associées du Québec, le MAPAQ a pu inclure, dans les 20 guides touristiques du Québec, une mention sur les 21 municipalités gagnantes. Le ministre a invité toutes les Québécoises et tous les Québécois à consulter ces guides pour faire, pendant l’été, la tournée des plus belles municipalités fleuries du Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fleurir le Québec

http://www.agr.gouv.qc.ca/fleurirlequebec/

Commentaires