Les sociétés d’État prendront en considération l’intégrité des personnes qui demandent une aide financière

Ottawa (Ontario), 6 septembre 2008 – M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l’Agriculture, et l’honorable Michael M Fortier, ministre du Commerce international, au nom du gouvernement du Canada, ont annoncé de nouveaux critères qui s’appliqueront aux procédures de cinq sociétés d’État.

« Les sociétés d’État concernées entreprendront immédiatement l’examen de leurs programmes et de leurs politiques afin de garantir que l’on tiendra compte de l’intégrité personnelle de ceux qui demandent de l’aide financière ou d’autres avantages, a déclaré le ministre Ritz. Seront également prises en considération les répercussions qu’une transaction proposée aurait sur la réputation d’une société d’État et sur sa capacité à attirer et à retenir d’autres personnes ou entités qui pourraient faire appel à ses services », a-t-il ajouté.

« Cette provision s’assurera que le gouvernement, avec diligence, aide les Canadiens responsables à obtenir un soutien financier afin qu’ils participent à l’expansion de l’économie canadienne », a déclaré le ministre Fortier.

Les sociétés d’État concernées sont : Financement agricole Canada, la Banque de développement du Canada, la Société canadienne d’hypothèques et de logement, la Corporation commerciale canadienne et Exportation et développement Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires