Les ventes dopent le profit de Loblaw au premier trimestre

Toronto (Ontario), 30 avril 2003 – Les Compagnies Loblaw limitée (« Loblaw » ou la « société ») a augmenté son bénéfice net de base par action ordinaire au cours du premier trimestre de 2003 de 19,6 % à 55 cents contre 46 cents en 2002. Au cours du trimestre,Loblaw a continué de se concentrer sur la réalisation de ses stratégiesopérationnelles et financières et de surveiller son rendement par rapport auxindicateurs de rendement clés décrits dans le rapport annuel de la société de2002.

Résultats d’exploitation
Chiffres d’affaires
Le chiffre d’affaires du premier trimestre a augmenté de 8,6 % pours’établir à 5,4 milliards de dollars contre 5,0 milliards de dollars en 2002.Une bonne croissance du chiffre d’affaires a été réalisée comme prévu danstoutes les régions du pays. Notre stratégie de bas prix s’est traduite par unecroissance du volume dans certaines régions qui a surpassé la croissance duchiffre d’affaires.

La croissance du chiffre d’affaires découlant de la hausse du chiffred’affaires des magasins comparables de 5,4 % durant le trimestre et d’unaccroissement de 2,1 millions de pieds carrés de la superficie nette au détailen pieds carrés est attribuable à l’ouverture de 74 nouveaux magasins détenuspar la société et magasins franchisés et à la fermeture de 59 magasins pendantles quatre derniers trimestres. Au cours du premier trimestre de 2003, 13nouveaux magasins ont été ouverts alors que 15 autres ont été fermés, ce qui aentraîné une augmentation nette de 0,1 million de pieds carrés. Conformément àl’exercice 2002, l’inflation du prix des aliments à l’échelle nationale estrestée faible en 2003, à l’exception de quelques augmentations dans lescatégories des produits de boulangerie et d’épicerie, lesquelles sontpartiellement compensées par une baisse du prix des fruits et légumes.

Bénéfice d’exploitation
Le bénéfice d’exploitation au premier trimestre a augmenté de 36 millionsde dollars ou de 15,4 % pour se chiffrer à 270 millions de dollars. La marged’exploitation s’est améliorée, passant de 4,7 % en 2002 à 5,0 %. Comme prévu,toutes les régions du pays ont amélioré leur bénéfice par rapport à celuiconstaté en 2002. La marge BAIIA s’est améliorée, passant de 6,3 % en 2002 à6,6 %. Une meilleure gestion globale de l’assortiment de produits en magasin,l’application continue de mesures visant le contrôle des fraisd’administration et la réalisation d’efficience d’exploitation de même que laréduction du coût des marchandises découlant des synergies d’achat contribuentà améliorer les marges.

Intérêts débiteurs
Au cours du premier trimestre, les intérêts débiteurs ont augmenté de4 millions de dollars ou de 11,8 % pour atteindre 38 millions de dollars parrapport à 34 millions de dollars en 2002. Les intérêts sur la dette à longterme ont augmenté de 1 million de dollars pour se chiffrer à 58 millions dedollars par suite de l’augmentation du niveau moyen d’emprunt net à long termecontrebalancé partiellement par une diminution des taux d’emprunt nets moyensà long terme. D’autres intérêts à long terme tiennent compte de l’incidencepositive nette des swaps de taux d’intérêt, des crédits croisés et descontrats à terme de capitaux propres de la société de 11 millions de dollars(9 millions de dollars en 2002). Les intérêts créditeurs nets à court termeont diminué à 1 million de dollars (7 millions de dollars en 2002) en raisonprincipalement du niveau supérieur d’emprunt moyen à court terme. Au cours dupremier trimestre, des intérêts débiteurs de 8 millions de dollars (7 millionsde dollars en 2002) ont été capitalisés au titre des immobilisations.

Impôts sur les bénéfices
Le taux d’imposition effectif de Loblaw a diminué à 34,9 %comparativement à 37,0 % en 2002, ce qui s’explique par la diminution des tauxd’imposition fédéral et provinciaux canadiens.

Bénéfice net
Le bénéfice net au premier trimestre s’est accru de 25 millions dedollars, ou 19,8 %, pour s’établir à 151 millions de dollars, contre126 millions de dollars en 2002. Le bénéfice net de base par action ordinaire,au premier trimestre, a augmenté de 9 cents, ou 19,6 %, pour atteindre55 cents, contre 46 cents en 2002.

Situation financière
Ratios financiers
Tout comme en 2002, Loblaw a maintenu une situation financière stable aupremier trimestre de 2003. Le ratio de la dette nette sur les capitaux propress’établit à 0,80:1 au premier trimestre de 2003 contre 0,86:1 pour la périodecorrespondante de 2002. Le ratio de la dette nette sur les capitaux propres àla fin du premier trimestre est généralement plus élevé que celui à la fin del’exercice en raison de fluctuations cycliques du fonds de roulement.Conformément aux tendances observées au cours des exercices précédents, Loblawprévoit une amélioration du ratio de la dette nette sur les capitaux proprespour le reste de l’exercice. Les capitaux propres ont augmenté de 70 millionsde dollars ou de 1,7 % pour atteindre 4,2 milliards de dollars. Le ratio de lacouverture des intérêts s’est raffermi, s’établissant à 7,1 fois comparé à6,9 fois au premier trimestre de 2002 en raison de l’amélioration du bénéficed’exploitation qui surpasse la hausse des intérêts débiteurs.

Le succès du programme des dépenses en immobilisations de Loblaw setraduit par une augmentation du rendement de l’actif total moyen à la fin dupremier trimestre de 2003, sur une base annuelle, de 14,0 % comparativement à13,5 % en 2002. Le rendement de l’avoir moyen des porteurs d’actions, sur unebase annuelle, a augmenté à 19,2 % contre 17,5 % en 2002, en raison surtout dela hausse du bénéfice.

Dividendes sur les actions ordinaires
Comme l’a déclaré le Conseil d’administration de Loblaw, un dividendetrimestriel de 15 cents par action ordinaire a été versé le 1er avril 2003.

Situation de trésorerie et sources de financement
Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation
Au premier trimestre de 2003, les flux de trésorerie liés aux activitésd’exploitation se sont améliorés de 82 millions de dollars pour s’établir à181 millions de dollars comparé à 263 millions de dollars pendant la périodecorrespondante de 2002. Cette augmentation est largement attribuable àl’amélioration du bénéfice net avant amortissement corporel et du fonds deroulement hors caisse, en raison principalement d’une baisse plus faible descréditeurs.

Pour le reste de 2003, les flux de trésorerie liés aux activitésd’exploitation devraient financer une partie importante du programme dedépenses en immobilisations de Loblaw prévues en 2003 qui s’élèvent à environ1,3 milliard de dollars. Le placement dans le fonds de roulement hors caissedevrait diminuer et le bénéfice net avant amortissement corporel est censéaugmenter tout au cours de l’exercice.

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement
Au premier trimestre de 2003, les flux de trésorerie liés aux activitésd’investissement s’élevaient à 132 millions de dollars comparativement à242 millions de dollars en 2002.

Au cours du premier trimestre, les dépenses en immobilisations onttotalisé 173 millions de dollars (175 millions de dollars en 2002), ce quitraduit l’engagement continu de Loblaw à maintenir et à renouveler l’ensemblede ses immobilisations et à investir en vue de la croissance partout auCanada.

Pendant le premier trimestre, la Banque le Choix du Président, filiale enpropriété exclusive de la société, a titrisé 79 millions de dollars (néant en2002) de sommes à recevoir sur cartes de crédit en vertu de son programme detitrisation. Il en a résulté un gain minime fondé sur les hypothèsesprésentées à la note 5 des états financiers consolidés inclus dans le rapportannuel 2002 de la société.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement
Au premier trimestre de 2003, les flux de trésorerie liés aux activitésde financement s’établissaient à 373 millions de dollars contre 577 millionsde dollars en 2002 en raison surtout de la réduction du nombre d’effetscommerciaux émis pendant le trimestre. Au cours du trimestre, Loblaw a émis200 millions de dollars de billets à moyen terme (« BMT ») portant intérêt à6,54 % et échéant en 2033 en vertu de son prospectus préalable de base de2001.

En vertu de son prospectus préalable de base de 2001, Loblaw aactuellement à sa disposition 500 millions de dollars de BMT. Ce prospectusexpire le 24 mai 2003 et Loblaw a l’intention d’en déposer un autre en 2003.

Au cours du trimestre, Loblaw a renouvelé son offre publique de rachatdans le cours normal des activités (« OPRCNA ») dans le but de racheter à laBourse de Toronto, ou d’avoir recours à des instrument dérivés de capitauxpropres dans le but de racheter, jusqu’à 13 765 935 de ses actions ordinaires,ce qui représente environ 5 % des actions ordinaires en circulation. En vertudes règles et règlements de la Bourse de Toronto, Loblaw peut racheter sesactions ordinaires au cours du marché à la date d’acquisition.

Durant le trimestre, Loblaw a racheté aux fins d’annulation 730 000 deses actions ordinaires pour la somme de 41 millions de dollars et a conclu descontrats à terme de capitaux propres visant le rachat de 1 103 500 de sesactions ordinaires conformément à son OPRCNA.

Risques et gestion des risques
Les risques opérationnels et financiers et la gestion des risques, commedécrit aux pages 33 à 38 de la section Analyse par la direction du rapportannuel 2002 de la société, demeurent principalement les mêmes.

Conventions comptables mises en oeuvre en 2003
Le 29 décembre 2002, Loblaw a mis en oeuvre la note d’orientationconcernant la comptabilité NOC-14, « Informations à fournir sur les garanties »publiée par l’Institut Canadien des Comptables Agréés (voir la note 6 desétats financiers consolidés intermédiaires non vérifiés). Cette noted’orientation exige que le garant fournisse des informations substantiellessur les garanties données, sans égard à la probabilité que le garant soit tenude verser des paiements en vertu de ces garanties.

Perspectives
Loblaw continue de se consacrer à la réalisation de ses stratégiesopérationnelles et financières. Loblaw prévoit maintenir une solide situationfinancière et des flux de trésorerie appréciables tout en poursuivant sonprogramme de dépenses en immobilisations en 2003 d’environ 1,3 milliard dedollars. Les taux de croissance du chiffre d’affaires et du bénéfice pour lereste de 2003 devraient se maintenir selon les taux enregistrés au cours desnombreux exercices antérieurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Loblaws Companies Limited
http://www.loblaw.com/

Commentaires