Levée du moratoire pour le Programme forêt/bleuet au Saguenay-Lac Saint-Jean

Saguenay (Québec), 3 juin 2008 – Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune annonce la location de près de 1200 hectares de terres du domaine de l’État sous aménagement forestier pour la mise en place de bleuetières de type «forêt-bleuet».

Rappelons qu’en juillet 2006, le Ministère avait cessé l’attribution deterres publiques pour l’aménagement de bleuetières de type forêt-bleuet enattendant le résultat des discussions avec différents intervenants de larégion dans ce dossier. Le Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, leRegroupement des producteurs locataires de bleuetières et la Conférencerégionale des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont convenu d’aller de l’avanten 2008-2009 avec les critères du programme forêt-bleuet provincial actuel etde poursuivre les échanges auprès du Ministère dans le but d’en arriver à unconsensus sur les modalités d’attribution du programme dans le futur.

Les terres publiques, situées dans les municipalités de Falardeau, deRoberval, de Saint-François-de-Sales, de Notre-Dame-de-Lorette, deGirardville, de Sainte-Jeanne-d’Arc de même que dans les municipalitésrégionales de comtés (MRC) Maria-Chapdelaine et Le Domaine-du-Roy, serontattribuées selon les modalités prescrites par le Programme d’attribution desterres du domaine de l’État à des fins de bleuetières. Les critèresd’attribution de ces terres seront principalement basés sur la consolidationdes bleuetières existantes.

Le concept «forêt-bleuet» consiste à aménager des bleuetières par bandesd’environ 60 mètres de largeur, séparées par des corridors boisés d’environ42 mètres de largeur sur lesquels est pratiqué un aménagement forestierintensif. La location d’une terre du domaine de l’État pour une bleuetière detype «forêt-bleuet» n’attribue aucun droit d’exploitation de la matièreligneuse présente, la compagnie forestière détenant déjà ce droit.

Chaque terre doit faire l’objet d’un appel de propositions distinct. Lespropositions devront être rédigées sur les formulaires disponibles à cette finet comporter tous les documents et annexes qui y sont énumérés. Le candidatchoisi devra produire un plan d’aménagement de la bleuetière approuvé par unagronome selon le Guide technique d’aménagement d’une bleuetière de typeforêt-bleuet produit par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et del’Alimentation, et respecter toutes les autres exigences inscrites auprogramme. Il devra également signer un bail pour la location de la terre à untaux de 8 % de sa valeur marchande.

Les personnes intéressées devront remplir un formulaire disponible auxbureaux du ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Pour en savoir davantage sur les dispositions de cet appel deproposition, ou pour connaître la localisation précise des terres publiquesmises en disponibilité pour l’aménagement de bleuetières de type«forêt-bleuet», il sera possible, à compter du 9 juin prochain, de communiqueravec l’un des bureaux du Ministère de la région ou de consulter l’avis publicqui paraîtra dans certains journaux locaux.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Mnistère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
http://www.mrnf.gouv.qc.ca

Commentaires