L’industrie du porc, de la volaille et des fruits de mer bénéficieront d’un accès garanti au marché de la Russie

Moscou (Russie), 13 septembre 2002 – L’accès du porc, de la volaille et de fruits de mer canadiens au marché de la Russie a été garanti à la suite de réunions tenues cette semaine en Russie.

Les exigences en matière de certification des exportations de produits canadiens ont été validées au cours de réunion bilatérales. L’examen des établissements canadiens accrédités par le gouvernement fédéral, plus tôt cette année, a conduit le gouvernement russe à accepter une liste recommandée par le Canada énumérant les exploitations porcines exportatrices qui répondent aux normes canadiennes rigoureuses en matière de santé animale et de salubrité des aliments.

« Le fait que la Russie accepte nos recommandations indique clairement qu’elle fait confiance aux normes sanitaires et au système d’assurance de la salubrité alimentaire du Canada, a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Notre système d’inspection des aliments ainsi que nos produits agricoles et alimentaires sont reconnus parmi les meilleurs du monde. »

M. Vanclief se trouve en Russie pour rencontrer des politiciens de haut niveau, des représentants gouvernementaux ainsi que des membres du secteur afin d’asseoir la relation grandissante entre les deux pays dans le secteur agricole et agroalimentaire.

« L’élargissement de l’accès au marché des produits agricoles et agroalimentaires est un aspect déterminant de la croissance et de la prospérité du secteur. La reconnaissance par la Russie de l’intégrité de notre système d’inspection et de certification est une preuve que l’investissement du Canada en matière de santé animale ainsi qu’à l’égard de la salubrité et de la qualité des aliments est un déterminant clé du succès sur le marché international », de conclure le ministre Vanclief.

Par l’entremise de son Cadre stratégique pour l’agriculture, le Canada vise à être le chef de file mondial en matière de salubrité et de qualité des aliments, de production respectueuse de l’environnement et d’innovation. Le gouvernement du Canada est déterminé à maximiser les débouchés internationaux qui s’offrent au secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire en mettant à profit sa réputation internationale d’excellence.

L’année dernière, le commerce agroalimentaire Canada-Russie a atteint près de 90 millions de dollars. En 2001, la Russie constituait le cinquième plus important marché d’exportation pour le porc du Canada, la volaille se classant au 4e rang et les fruits de mer au 22e rang.

Le Canada et la Russie ont également convenu que leurs prochaines négociations techniques viseront à réduire au minimum les obstacles au commerce en tablant sur les meilleurs progrès scientifiques connus.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires