L’ITA emprunte un chemin équitable

Saint-Hyacinthe (Québec), le 20 mars 2001 – En Amérique du Nord comme dans tous les autres continents, le café est une source d’énergie et de plaisir. On le déguste tous les jours dans plusieurs circonstances. C’est grâce au travail de nombreux producteurs de plus de 70 pays de l’hémisphère Sud qu’il nous est possible de consommer cette boisson au goût du monde.

Pour chaque tasse de café que l’on paye 1,50 $, le producteur reçoit moins de 10 ¢, et ce, à cause du trop grand nombre d’intermédiaires entre lui et nous. Équiterre est un organisme international qui travaille à réduire ces intermédiaires afin que le producteur ait droit à un revenu équitable pour son café et qu’il puisse ainsi réduire sa dépendance à l’endroit des commerçants locaux.

Ce café à saveur équitable se retrouve maintenant dans plusieurs pays et est consommé par un nombre toujours croissant d’individus. Des élèves de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) de Saint-Hyacinthe font leur part en promouvant le café équitable à l’intérieur de l’établissement et dans la communauté maskoutaine, en organisant entres autres une vente de café équitable les mardis et les jeudis avant-midi dans un stand spécialement aménagé à cet effet à l’entrée de la cafétéria de l’ITA. Tous les profits seront versés aux étudiants en horticulture qui partiront pour l’Équateur en mai prochain dans le cadre d’un stage de coopération internationale portant sur les plantes médicinales.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe

http://ita.qc.ca

Commentaires