Loblaw a connu un autre solide exercice en 2003

Février 2004 – Les Compagnies Loblaw limitée a connu un autre solide exercice en 2003, réalisant un bénéfice net de base par action ordinaire de 3,07 $, soit une augmentation de 16,3 % par rapport à l’exercice passé. Le bénéfice net de base par action ordinaire au quatrième trimestre aaugmenté de 11,5 % pour s’établir à 1,07 $ par rapport à 96 cents à l’exerciceprécédent. Au cours du quatrième trimestre, une charge de 7 millions dedollars attribuable à un redressement des soldes des impôts sur les bénéficesfuturs découlant de l’augmentation des taux d’imposition des sociétés par legouvernement de l’Ontario s’est reflétée dans les impôts sur les bénéfices,entraînant une réduction d’environ 3 cents du bénéfice net de base par actionordinaire. Pour l’exercice de 53 semaines terminé le 3 janvier 2004, lechiffre d’affaires total a augmenté de 9,3 % pour atteindre 25,2 milliards dedollars et le bénéfice d’exploitation a crû de 12,6 % pour s’établir à 1 467 millions de dollars comparativement à l’exercice de 52 semaines de 2002.Sur une base équivalente de 53 semaines, le chiffre d’affaires des magasinscomparables a crû de 4,6 %.

Résultats d’exploitation
Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre a augmenté de 12,9 % pours’établir à 6,4 milliards de dollars contre 5,6 milliards de dollars pour letrimestre correspondant de l’exercice précédent, compte tenu de l’incidencepositive de 8 % en raison de la semaine supplémentaire de 2003. Toutes lesrégions du pays ont vu leur chiffre d’affaires progresser par rapport àl’exercice précédent, Loblaw ayant continué d’investir dans sa stratégie debas prix.

Au quatrième trimestre, la croissance du chiffre d’affaires des magasinscomparables de 3,3 %, sur une base équivalente de 13 semaines au cours dutrimestre, découle de l’accroissement de 1,0 million de pieds carrés de lasuperficie nette au détail. Pendant le quatrième trimestre, 24 nouveauxmagasins détenus par la société et magasins franchisés ont été ouverts alorsque 20 autres ont été fermés.

Le chiffre d’affaires de l’exercice à ce jour de 25,2 milliards dedollars est en hausse de 9,3 % par rapport à l’exercice précédent, compte tenude l’incidence positive de 2 % attribuable à la 53e semaine. Sur une baseéquivalente de 53 semaines, le chiffre d’affaires des magasins comparables acrû de 4,6 %. Pendant l’exercice, 63 nouveaux magasins détenus par la sociétéet magasins franchisés ont ouvert leurs portes tandis que 61 magasins ont étéfermés, ce qui a entraîné une augmentation nette de 1,9 million de piedscarrés. Tout comme à l’exercice 2002, l’inflation du prix des aliments àl’échelle nationale est restée faible tout au long de 2003.

Bénéfice d’exploitation
Le bénéfice d’exploitation au quatrième trimestre a augmenté de 34 millions de dollars ou de 7,6 % pour se chiffrer à 483 millions de dollars,compte tenu de la charge de 25 millions de dollars attribuable à l’offre deretraite anticipée volontaire faite aux employés de l’Ontario touchés par lanouvelle convention collective des magasins Real Canadian Superstore (« RCSS »).La marge d’exploitation du trimestre a diminué, passant de 8,0 % en 2002 à7,6 %, alors que la marge BAIIA (voir l’information financière supplémentaireà la page 7) pour le trimestre a reculé, passant de 9,5 % en 2002 à 9,1 %,compte tenu de la charge susmentionnée.

Dans le cadre d’une stratégie de main-d’oeuvre à long terme visant àétablir un cadre de travail concurrentiel pour nos magasins de concept RCSS enOntario, certains employés ontariens ont reçu une offre de retraite anticipéevolontaire. A la fin du quatrième trimestre, 541 employés ont accepté cetteoffre, ce qui a donné lieu à une charge de 25 millions de dollars au bénéficed’exploitation. Postérieurement à la fin du trimestre, 94 employéssupplémentaires ont accepté l’offre de retraite anticipée volontaire, ce quise traduira par une charge additionnelle de 2 millions de dollars au bénéficed’exploitation au cours du premier trimestre de l’exercice 2004.

Le bénéfice d’exploitation de l’exercice à ce jour pour 2003 a crû de 164 millions de dollars ou de 12,6 % pour se chiffrer à 1 467 millions dedollars avec une marge d’exploitation de 5,8 % comparativement à 5,6 % aucours de la période correspondante de 2002. La marge BAIIA pour l’exercice àce jour s’est améliorée, passant de 7,2 % à 7,4 %. Un meilleur assortimentglobal de produits, l’application continue de mesures visant le contrôle desfrais d’administration et la réalisation de l’efficience de l’exploitation, laréduction du coût des marchandises découlant des synergies d’achat ainsi quela diminution du coût net de rémunération à base d’actions (déduction faitedes contrats à terme de capitaux propres) ont contribué à l’amélioration desmarges. Cette amélioration a été partiellement contrebalancée par la chargeattribuable à l’offre de retraite anticipée volontaire, nos investissementsdans la stratégie de bas prix et les coûts plus élevés du régime de retraite àprestations déterminées.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Loblaws Companies Limited
http://www.loblaw.com/

Commentaires