L’UE autorise l’importation d’un maïs transgénique américain

Bruxelles (Belgique), 8 août 2005 – La Commission européenne a donné son feu vert à l’importation du maïs génétiquement modifié MON 863 produit par la firme américaine Monsanto et destiné à l’alimentation animale.

L’exécutif européen a accordé à Monsanto une autorisation valable dix ans, mais cet agrément ne prévoit pas l’utilisation du MON 863 sous forme de denrée alimentaire pour l’homme ou « à des fins de culture ».

Les 25 pays de l’Union n’avaient pas réussi à se mettre d’accord sur la question en juin. La Commission a le dernier mot en matière d’autorisation des cultures transgéniques en cas de désaccord entre les Etats membres.

Le MON 863 a été modifié pour résister à la chrysomèle, un parasite du maïs. « Il a fait l’objet d’une évaluation approfondie des risques (…) et a été jugé aussi sûr que les maïs traditionnels par l’Autorité européenne de sécurité des aliments », souligne la Commission dans un communiqué.

Monsanto a également demandé que la commercialisation de son produit soit autorisée pour la consommation humaine. Les gouvernements des 25 devraient se prononcer sur cette requête en septembre. Le géant américain des biotechnologies affirme qu’il ne vendra pas son maïs OGM dans l’Union européenne tant qu’il n’aura pas obtenu ce deuxième feu vert.

L’UE a mis fin l’an dernier à un moratoire de six ans sur les autorisations de nouveaux produits OGM, mais plusieurs Etats membres restent réticents à les autoriser en raison des craintes qu’ils suscitent pour la santé publique et l’environnement.

L’organisation écologiste Friends of the Earth (« Les Amis de la terre ») a condamné la décision de la Commission. L’exécutif européen « a ignoré les graves inquiétudes soulevées par les Etats membres sur les OGM », a souligné Helen Holder, une responsable de l’ONG, qui appelle les Vingt-Cinq à opposer une fin de non recevoir à Monsanto lors de leur réunion de septembre.

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Monsanto
http://www.monsanto.com/

Commentaires