L’UPA commente la décision de Québec de reporter son adhésion au Cadre stratégique agricole

Longueuil (Québec), 28 juin 2002 – Commentant la décision du gouvernement du Québec de reporter son adhésion au projet du nouveau Cadre stratégique agricole canadien, le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), monsieur Laurent Pellerin, tient à rappeler aux parties concernées : « Il y a obligation de résultats. Le processus en cours a mobilisé beaucoup de temps et d’énergie. Les discussions doivent se conclure rapidement sur certains points fondamentaux pour les producteurs et productrices agricoles du Québec. »

Plus précisément, explique monsieur Pellerin, il faut un engagement ferme d’Ottawa pour que la réforme des programmes fédéraux soit compatible avec les programmes québécois de sécurité du revenu agricole. A ce chapitre, il
rappelle qu’à Whitehorse les ministres avaient convenu qu’un tel accord
nécessitait de la souplesse et devait se faire en partenariat avec les
producteurs et productrices agricoles et l’industrie. Conséquemment, le
fédéral doit tenir compte des efforts considérables consentis au Québec au
cours des deux dernières années pour moderniser ces outils à ce chapitre.

« Il faut également maintenir, ajoute le président de l’UPA, la
possibilité pour le Québec d’utiliser des sommes fédérales dans des programmes
spécifiques à la province. Nous voulons aussi savoir de quelle manière cet

argent sera réparti entre les provinces, comment on prévoit intervenir
concrètement pour venir en aide aux producteurs et productrices agricoles
québécois aux prises avec les aléas climatiques dans les productions
maraîchères et la déprime des prix dans les productions céréalières.
Finalement, il est important que des sommes puissent rapidement être
consenties pour soutenir certains grands chantiers issus du consensus du Forum
québécois des décideurs de l’agroalimentaire de l’automne 2001 en matière
d’environnement, de salubrité, de qualité et d’innocuité des aliments. »

En conclusion, monsieur Pellerin a rappelé que si des pas importants ont
été réalisés au cours des dernière semaines, il est maintenant important de
terminer le travail commencé.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires