L’UPA décroche un Phénix de l’environnement

Longueuil (Québec), le 26 mai 2000 – « C’est avec un grand honneur que l’Union des producteurs agricoles (UPA) reçoit ce Phénix de l’environnement. Pour les 18 000 entreprises agricoles qui ont mis l’épaule à la roue du Portrait agroenvironnemental des fermes québécoises, on ne pouvait espérer un plus grand témoignage de reconnaissance pour les efforts accomplis ».







Le prix a été décerné à l’UPA pour le Portrait agroenvironnemental des fermes québécoises, un « projet imposant », a qualifié le jury.


Telle est la réaction qu’a exprimée aujourd’hui, par voie de communiqué, le premier vice-président de l’UPA, M. Christian Lacasse, après avoir reçu, hier soir, le Phénix de l’éducation et de la sensibilisation, catégorie institution, de la part des Phénix de l’environnement, organisation qui rend hommage à chaque année aux artisans québécois du développement durable.

Le prix a été décerné à l’UPA pour le Portrait agroenvironnemental des fermes québécoises, un « projet imposant », a qualifié le jury. Le portrait agroenvironnemental dresse un bilan des pratiques agricoles ayant un impact sur l’environnement dans toutes les productions et toutes les régions agricoles du Québec.

Grâce au portrait, il sera possible pour les 18 000 entreprises concernées de mieux cibler leurs priorités d’intervention en agroenvironnement. Premier bilan aussi précis et détaillé de la situation, le portrait se veut également un outil de premier plan pour une meilleure gestion du développement durable en agriculture, et ce, pour l’ensemble des intervenants de ce secteur d’activité.

Rappelons que ce portrait est une première du genre au Canada et en Amérique du Nord. C’est le premier pas de la stratégie d’action agroenvironnementale de l’UPA, qui mise également sur la recherche, le transfert technologique et les services-conseils en agroenvironnement pour déboucher, d’ici cinq ans, sur un processus de certification agroenvironnementale des fermes québécoises.

« Pour le monde agricole, l’attribution de ce Phénix est un encouragement à poursuivre sur la voie de la responsabilisation, une incitation supplémentaire pour les producteurs à s’engager encore davantage dans la réalisation d’actions agroenvironnementales de plus en plus concrètes », de déclarer le premier vice-président de l’UPA.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires