Manifestation d’un collectif anti-OGM dans l’Aveyron

Rodez (France), 29 juillet 2002 – Environ 80 membres d’un collectif anti-OGM ont manifesté près de Rodez (Aveyron) pour dénoncer la récente décision du gouvernement d’autoriser de nouveaux essais de cultures de plantes transgéniques en plein champ, a-t-on appris auprès des gendarmes.

Après s’être rassemblés devant le palais de justice de Rodez, symbole selon eux « d’une justice qui n’est jamais de notre côté », les manifestants se sont rendus à Druelle, près de Rodez, sur le site de la ferme expérimentale du semencier aveyronnais Ragt, où ont repris depuis quelques mois des essais sur une variété transgénique de fétuque, une graminée fourragère.

A l’issue d’un face-à-face tendu avec les gardiens et les salariés du site, qui leur barraient la route sous le regard d’une dizaine de gendarmes, les membres du collectif ont envahi les lieux pour en inspecter les parcelles et les serres et s’assurer « du respect des règles de sécurité ».

« Je suis inquiet des risques de dissémination de pollens d’OGM aux alentours », a commenté à l’issue de sa « visite » un membre de la Confédération paysanne, Alain Soulié, déplorant que des cultures se trouvent dans des serres « non-fermées ».

Les manifestants ont quitté la ferme vers 12h00 sans incident avant de se rendre à la mairie de Druelle, où ils se sont dispersés dans le calme.

Source : AFP

Commentaires