Marché des fertilisants au Québec – « Une structure de distribution gagnante »

Saint-Hyacinthe (Québec), 9 avril – Les membres de l’Association des fabricants d’engrais (AFEQ) souhaitent rappeler que la structure de distribution québécoise consiste en un partenariat gagnant-gagnant entre le client et son fournisseur. Si les représentants des producteurs affirment vouloir « préserver la structure de distribution » au Québec, ils doivent aussi en comprendre les mécanismes et admettre que cette structure leur rend de fiers services.

Au cours des 25 dernières années, les fournisseurs d’engrais ont joué unrôle de premier plan dans les services-conseils aux producteurs. « Nonseulement les prix des fertilisants reflètent les frais d’approvisionnement,incluant la manutention et le transport, mais on y ajoute une plus value parle travail de confiance qui se fait entre le conseiller et le producteur. Cesont les fournisseurs d’ici qui connaissent bien la conjoncture nordique etqui sont les mieux placés pour améliorer les rendements versus les coûts, cecide par leur recherche, leur expertise, leur contrôle de qualité, leurfiabilité d’approvisionnement, etc. », affirme M. Yvan Lacroix,président-directeur général de l’AFEQ.

Au cours de nombreuses années passées, les producteurs ont souventbénéficié d’un prix inférieur au prix du marché. « Pour une rare fois cetteannée, les fournisseurs ont dû s’approvisionner à un moment où les prix desfertilisants étaient plus élevés qu’ils ne le sont actuellement. La clientèledoit comprendre le système d’approvisionnement qui a d’ailleurs été, au coursdes 25 dernières années, équitable pour chacun », précise Yvan Lacroix.

Le producteur doit tirer le maximum des conseils agronomiques de sonconseiller en fertilisation, pour une amélioration de ses pratiquesculturales. Et ce, que ce soit par les rotations, les méthodes de travail dusol ou une utilisation judicieuse des fertilisants. Sans contredit, lemeilleur moyen de passer à travers les fluctuations des prix des intrantsconsiste en une réduction des coûts de production et une amélioration desrendements.

« Depuis plusieurs décennies déjà, une relation de qualité règne entre lefournisseur et son client. Pour les membres de l’AFEQ, il n’est pas questionde laisser se détériorer ce lien de confiance et de respect. Ils poursuivrontdonc leur travail de collaboration, en sachant que les producteurs saurontfaire la part des choses dans les informations que leurs représentantstransmettent », conclut M. Lacroix.

L’Association des fabricants d’engrais du Québec (AFEQ) est un organismesans but lucratif regroupant les entreprises qui fabriquent, mélangent etdistribuent des engrais minéraux adaptés aux besoins nutritionnels de chaqueculture. Elle a pour mission de démontrer et promouvoir la contributionessentielle de la fertilisation à la production d’aliments sains et de qualitéainsi qu’à la pérennité des entreprises agricoles, le tout soutenu par desdonnées scientifiques. Ses membres opèrent quatre centres de distribution surle Saint-Laurent et plus d’une centaine d’usines de mélange, qui emploientplus de 1 500 personnes, dont quelque 350 conseillers agricoles.

Commentaires