La collecte des contenants de fertilisant et de pesticide bat son plein

Les producteurs sont invités à se débarrasser de manière sécuritaire de leurs sacs de fertilisants et de pesticides via le Programme de recyclage d’AgriRÉCUP.

L’organisme ajoute cette année la collecte des gros sacs de fertilisant de 500 à 1000 kg. Les sacs peuvent être retournés chez les détaillants participants.

Certaines opérations sont à effectuer avant le dépôt des contenants.

Pour les petits contenants de 23 litres ou moins, il faut les rincer trois fois ou sous pressions afin qu’aucun produit ne soit perdu. Il faut également enlever les bouchons et les livrets d’instructions qui peuvent être éliminés avec les déchets réguliers. L’anse en métal retrouvée régulièrement sur les chaudières de fertilisants devrait aussi être enlevée.

Dans le cas des réservoirs et barils de pesticides en vrac non consignés, on doit les vider et les rincer si possible. Sinon, il faut s’assurer qu’il ne reste pas plus qu’un pouce (2,5cm) de produit. Si non rincé, le contenant doit être scellé avec tous les bouchons et toutes les fermetures en place.

Les contenants de pesticides en vrac consignés (plus de 23L) peuvent être apportés au point de vente.

Il est possible de disposer également des sacs de semences, de fertilisants et de pesticides en se procurant gratuitement des sacs de recyclage chez le détaillant de produits agricoles ou chez le vendeur de semences. Il faut au préalable vider les sacs complètement  et placer les petits sacs vides (jusqu’à 100 kg) dans le sac de recyclage tout en le refermant bien. Les gros sacs (>100 kg, habituellement 500 kg ou 1 000 kg) peuvent être pliés en paquet de cinq ou six pour ensuite être rapportés chez le détaillant.

Les détails concernant les points de collecte et les détails sur les consignes sont disponibles sur le site d’AgriRÉCUP.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Le Bulletin des agriculteurs's recent articles

Commentaires