Métro : Croissance de 22,5 % de son bénéfice net au quatrième trimestre de 2002

Montréal (Québec), 25 novembre 2002 – Métro Inc. annonce que le bénéfice net pour le quatrième trimestre a connu une croissance de 22,5 % pour se situer à 35,9 millions $ par rapport à 29,3 millions $ pour le même trimestre de l’exercice précédent. Le bénéfice net dilué par action a progressé de 24,1 % pour se situer à 0,36 $ par action en comparaison de 0,29 $ l’année dernière.

Faits saillants du quatrième trimestre :

  • Augmentation de 22,5 % du bénéfice net
  • Augmentation du chiffre d’affaires de 6,1 %
  • Croissance du bénéfice pour un 48e trimestre consécutif
  • Investissement dans le réseau de détail de 39,6 millions $

Le bénéfice net pour l’exercice financier terminé le 28 septembre 2002 a progressé de 17 % pour se situer à 143,7 millions $ en comparaison de 122,8 millions $ pour l’exercice précédent. Le bénéfice net dilué par action de l’exercice 2002 a progressé de 16,5 % pour se situer à 1,41 $ par action en comparaison de 1,21 $ pour l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 6,1 % au quatrième trimestre et de 5,7 % pour l’exercice 2002, pour atteindre respectivement 1 216,1 millions $ et 5 146,8 millions $. Notre programme continu d’investissement dans le réseau de détail ainsi que l’efficacité des programmes de mise en marché ont contribué largement à ces augmentations.

Au cours de l’exercice financier, la Société et les détaillants ont investi dans le réseau de détail 164,7 millions $, dont 39,6 millions $ au cours du quatrième trimestre, pour une augmentation nette de 300 000 pieds carrés, soit une augmentation de 3,3 % du réseau. Des rénovations majeures et des agrandissements ont été complétés dans 42 magasins tandis que 17 magasins ont été ouverts.

Le bénéfice d’exploitation (avant charges de financement et impôts) a augmenté pour le quatrième trimestre de 24,8 % pour se situer à 56,4 millions $, soit 4,6 % du chiffre d’affaires par rapport à 3,9 % en 2001. Pour l’exercice, il a augmenté de 18,7 % se situant à 224,5 millions $, soit 4,4 % du chiffre d’affaires par rapport à 3,9 % l’année dernière. L’augmentation du chiffre d’affaires, les retombées favorables des investissements en technologies de l’information et la centralisation des achats ont contribué à l’atteinte de ces résultats.

Les charges de financement ont diminué pour le quatrième trimestre de 14,3 % pour se situer à 0,6 million $ et de 42,3 % pour l’exercice. Le coût moyen de financement a été de 3,4 % au quatrième trimestre et de 3,3 % pour l’exercice. La dette à long terme a diminué depuis le début de l’exercice financier pour s’élever à 25 millions $. Le ratio de la dette à long terme sur l’avoir des actionnaires à la fin de l’exercice se situe à 0,04 : 1.

La charge d’impôt du quatrième trimestre représente un taux d’imposition réel de 35,7 % par rapport à 34,2 % au même trimestre de l’exercice précédent. Le taux d’imposition de l’exercice a été de 35,1 % comparativement à 33,3 % pour la période correspondante ou 36,5 % sans l’économie de 6 millions $ réalisée en 2001 par l’effet des réductions de taux d’impôt sur les impôts futurs. Ces diminutions de taux en 2002, sans l’économie de 6 millions $, proviennent d’une réduction du taux d’impôt fédéral.

Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation se sont élevés au quatrième trimestre et pour l’exercice respectivement à 32,4 millions $ et 226 millions $ comparativement à 30 millions $ et 146,2 millions $ pour les périodes correspondantes de l’année précédente. Ces augmentations s’expliquent principalement par l’augmentation du bénéfice net et par la diminution des éléments hors caisse du fonds de roulement.

La Société appliquera, à compter du premier trimestre de l’exercice 2003, la nouvelle norme comptable inscrite dans le chapitre 3870 intitulée « Rémunérations et autres paiements à base d’actions ». En vertu de cette nouvelle norme, l’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) préconise, sans l’imposer, une méthode fondée sur la juste valeur pour la comptabilisation des options d’achat d’actions attribuées aux employés, mais permet de présenter les valeurs pro forma du bénéfice et du bénéfice net par action obtenu en calculant le coût de rémunération à base d’actions selon la méthode de la juste valeur dans une note aux états financiers. La nouvelle norme s’applique aux attributions consenties à compter de la date d’adoption de cette norme. La Société a choisi de présenter, par voie de note aux états financiers, l’impact de l’application de la méthode de la juste valeur en divulguant le bénéfice net pro forma et le bénéfice par action pro forma comme si la Société avait appliqué la méthode de la juste valeur. Par conséquent, l’adoption de cette nouvelle norme n’aura pas d’incidence sur les résultats, la situation financière et les flux de trésorerie de la Société.

« Nous sommes heureux d’annoncer que la Société a réalisé, pour un 48e trimestre consécutif, une croissance de son bénéfice d’exploitation. L’atteinte de tels résultats a été rendue possible grâce à une mise en marché efficace, au maintien du programme d’investissement au détail et à la collaboration des détaillants, employés et partenaires. Nous sommes confiants que tous ces éléments nous permettront de continuer à progresser au cours du prochain exercice, » a déclaré le président et chef de la direction, M. Pierre H. Lessard.

Le rapport annuel 2002 de METRO INC. sera disponible à la fin de décembre et acheminé à tous les actionnaires. La tenue de la prochaine assemblée annuelle des actionnaires aura lieu à Montréal, au Centre Sheraton, le 28 janvier 2003.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Métro

http://www.metro.ca/

Commentaires