Neuvième conférence nationale pour Solidarité rurale

Nicolet, le 31 janvier 2000 – Selon Jacques Proulx, président de Solidarité rurale du Québec, « cette neuvième conférence nationale qui se tiendra à Sorel les 6 et 7 février 2000 pose une question qui peut sembler un brin philosophique : moderne, la campagne? Mais à y regarder de près on parle de la place et du rôle du monde rural autant à Genève avec l’actuelle ronde de négociations de l’Organisation mondiale du commerce qu’à Québec où on est à écrire la première politique sur le développement rural. De plus, en 1999, le premier ministre, Jean Chrétien, a jugé nécessaire de nommer un secrétaire d’État à la ruralité. De deux choses l’une : soit le monde rural agonise, soit il recèle une proposition alléchante pour nos contemporains. »







Une étude de la firme Jolicoeur et Associés qui établit à 70 000 le nombre de jeunes qui aimeraient aller vivre en milieu rural.


Or, la réponse serait peut-être contenue dans une étude de la firme Jolicoeur et Associés qui établit à 70 000 le nombre de jeunes qui aimeraient aller vivre en milieu rural. Les résultats de ce deuxième volet de l’étude de perception seront présentés en avant-midi le 7 février 2000. Cette présentation suivra les allocutions des quatre panelistes du matin : Daniel Paillé (Société générale de financement), Lise Denis (ministère des Régions), Serge Charlebois (physicien) et Jacques Dufresne (philosophe).

En après-midi, quatre autres panelistes sont invités à répondre à la question : moderne, contemporain, mondialisé et multifonctionnel, le monde rural? Ce sont : Martine Mercier (productrice agricole), Jean Larose (Union des producteurs agricoles), Raymond Breton (Réseau des SADC) et André Brunet (UQAT). « Certes, a commenté Jacques Proulx, la notion de multifonctionnalité des terroirs en est une méconnue au Canada. Pourtant, elle fonde la vision européenne de la ruralité d’aujourd’hui. »

À noter que le banquet d’ouverture de la neuvième conférence nationale est sous la présidence d’honneur du ministre des Régions, Jean-Pierre Jolivet alors que le secrétaire d’État à la ruralité, Andy Mitchell, prononcera une allocution le lundi en fin d’avant-midi. Finalement, la sociologue Louise Vandelac est invitée à répondre à la question de la modernité des campagnes à l’heure du dîner le lundi 7 février.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des régions

http://www.sdr.gouv.qc.ca/

Solidarité rurale

http://www.solidarite-rurale.qc.ca/

Commentaires