Nouveau plan de gestion pour la Ferme expérimentale centrale d’Ottawa

Ottawa (Ontario), 25 novembre 2003 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a présenté un nouveau plan de gestion qui servira à orienter l’avenir de la Ferme expérimentale centrale d’Ottawa.

Le plan de gestion du site historique de la Ferme expérimentale centrale propose un cadre qui vise à préserver la valeur patrimoniale de la Ferme tout en renforçant l’importance des activités de recherche associées à son mandat.

« La Ferme expérimentale centrale est chérie par les citoyens d’Ottawa et est populaire auprès des nombreux touristes qui visitent la ville chaque année, a déclaré M. Vanclief. Conscients de cette réalité, les experts-conseils ont proposé différentes solutions visant à préserver et à améliorer l’aménagement paysager de la Ferme, afin que son utilisation par le public puisse s’harmoniser avec un campus de recherche agricole revitalisé. »

Le Plan soumis au ministre Vanclief a été étudié par les représentants d’autres ministères et organismes du gouvernement fédéral ayant des intérêts dans la Ferme. Le gouvernement aura à approuver les activités et les modifications proposées à la Ferme à mesure qu’elles seront mises en place au cours des 25 à 30 prochaines années.

Les experts-conseils, dont les services ont été retenus par Agriculture et Agroalimentaire Canada, ont recommandé l’adoption d’une vision à long terme qui tient compte du paysage historique de la Ferme, depuis sa création en 1886 jusqu’à aujourd’hui. Parmi les solutions recommandées, mentionnons le réaménagement des entrées menant au campus de recherche et à la zone patrimoniale, le regroupement et la modernisation des installations de recherche et la création d’un centre d’orientation des visiteurs qui servira de vitrine aux recherches effectuées.

Des consultations menées auprès des membres du Conseil consultatif de la Ferme expérimentale centrale, des Amis de la Ferme, du Musée de l’Agriculture du Canada, de la Commission de la capitale nationale, de Ressources naturelles Canada, de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et de la ville d’Ottawa ont permis d’atteindre un consensus.

En 1998, la Ferme a été déclarée lieu historique national en raison de ses 400 hectares situés au coeur de la ville, témoignant de la philosophie du XIXe siècle d’une nation qui a su se développer par le biais de la science et de l’agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires